Partenariat : Le Port de Kribi et le Gicam se donnent la main

Dans l’optique de promouvoir le commerce international et développer la chaine logistique nationale, les deux entités ont signé une convention le 2 avril 2019 à Kribi.

Le Groupement inter patronal du Cameroun (Gicam) et le Port autonome de Kribi (PAK) ont décidé d’écrire une histoire commune. A travers une convention qu’elles viennent de signer, les deux entités entendent contribuer au développement du Cameroun. Pour l’une et l’autre, le tout est de développer des formules adaptées afin que la plateforme portuaire de Kribi joue véritablement son rôle et puisse être un outil qui différencie le Cameroun des pays de la sous région et même de l’Afrique sub-saharienne.

Gagnant-gagnant
Aussi le GICAM s’engage à accompagner le PAK en termes de communication sur les opportunités d’affaires; la remontée d’informations sur les critiques visant à améliorer les offres et les activités du PAK et renforcer les capacités de son personnel à travers des formations et séminaires.

En contre partie, le PAK s’engage à mettre à la disposition du GICAM les informations nécessaires à la réalisation de ses missions, contribuer à mettre sur pied un dispositif de soutien aux PME et de développement de l’investissement; et accorder une attention particulière aux préoccupations des entreprises relayées par le Groupement.

Les deux parties ne ménageront aucun effort visant à promouvoir l’investissement privé sur la place portuaire de Kribi et la mise sur pied d’une stratégie de développement d’un réseau d’échanges directs entre le PAK et les entreprises membres du GICAM.

Depuis le 2 mars 2018, date de la mise en exploitation commerciale du port de Kribi, le trafic témoigne des opportunités qu’il offre aux opérateurs économiques. A ce propos, Patrice Melom précise qu’après une première année, les automatismes et la crédibilité recherchés ont rapidement été atteints, à la satisfaction d’un nombre de plus en plus grand d’acteurs portuaires et de clients.

Damien Tonyé (Correspondance particulière)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *