Bvmac: le démarrage se profile

La Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (Bvmac) sera bientôt opérationnelle. Henri-Claude Oyima, le président du conseil d’administration (PCA) de cette institution financière l’a fait savoir le 4 septembre 2019 à Yaoundé.

«Les équipes [de la bourse] sont désormais installées à Douala [au Cameroun]. Il reste maintenant à renforcer les actions du premier compartiment. Aujourd’hui, notre bourse est principalement axée sur le compartiment obligations. Nous allons lancer le compartiment actions», a-t-il expliqué à nos confrères du site Investir au Cameroun. Citant encore Henri-Claude Oyima, la même source rapporte: «En d’autres termes, la Bvmac compte diversifier son offre en dehors des obligations, les bons du Trésor et les emprunts obligataires. La bourse unifiée entend booster le marché secondaire afin que les opérateurs de la sous-région Cemac (Cameroun, Centrafrique, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad) puissent bénéficier d’autres mécanismes de financements du marché».

Sur la même actualité, le quotidien Ecomatin fait part d’un appel à candidatures déjà lancé en rapport avec le démarrage des activités de la Bvmac. Cette dernière recherche des ressources humaines en vue de pourvoir aux postes de directeur des marchés, directeur du développement, directeur des systèmes d’information, directeur administratif et directeur du contrôle interne et de la conformité.

Pour rappel, au cours de la première phase, le processus de fusion des structures des deux marchés boursiers d’Afrique centrale a abouti, en juillet 2019, à une nouvelle configuration du marché financier régional, articulée autour d’un régulateur unique, basé à Libreville (Gabon) et une bourse unique, dont le siège est fixé à Douala. Cette bourse est issue de la fusion de deux bourses existantes, Bvmac et Douala Stock-Exchanges (DSX).

Ongoung Zong Bella

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *