6%

Après une augmentation de 18% en 2022, l’indice des prix des produits alimentaires de la Banque mondiale devrait reculer de 6% en 2023, puis se stabiliser en 2024, signale le dernier rapport du Système d’information sur les marchés agricoles.

 

Cependant, poursuit le document, de nombreux risques menacent la tendance à la baisse des prix mondiaux des produits alimentaires entamée depuis le pic d’avril. «Par exemple, de futures perturbations des exportations en provenance de Russie ou d’Ukraine et de nouvelles hausses des prix de l’énergie pourraient exercer des tensions sur les prix des céréales et des huiles comestibles.

L’inflation et le renchérissement des taux d’intérêt peuvent également engendrer des risques pour les prix des produits de base, poussant à la hausse le coût de la main-d’œuvre et des matériaux utilisés pour produire, stocker et transporter les produits de base. Et les conditions météorologiques défavorables peuvent perturber la production agricole, ce qui pourrait resserrer encore les marchés agricoles», apprend-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *