Cemac : le budget de la Commission en baisse de 30%

Le budget 2018 de la Commission de la Cemac va connaitre un rabotage plus important que celui annoncé par son président, le Gabonais Daniel Ona Ondo.

En janvier 2018, au terme d’une réunion élargie qu’il présidait, le chef de l’exécutif de la communauté avait annoncé une baisse de 15%. En valeur absolue, le budget était alors projeté à 97 milliards de francs CFA. Mais celui validé par les ministres de l’Economie et des Finances de la Cemac s’élève plutôt à 79 972 113 000 francs CFA. Ce qui fait une baisse de 30,44% par rapport à 2017 ou le budget de la communauté plafonnait à 114 964 585 391 francs. Soit une baisse de 34 992 472 391 en valeur absolue.

Le parlement communautaire réuni en session extraordinaire et déporté pour la cause à Ndjamena, examine ce budget depuis le mardi 3 avril 2018. Chaque institution, organe, structure spécialisé et agence d’exécution appartenant au système Cemac devra ainsi défendre son budget devant la représentation sous régionale.

L’exercice budgétaire 2018 de la Cemac est le deuxième après le sommet extraordinaire de Yaoundé sur la crise économique en zone Cemac. Les tensions sécuritaires et le climat social en cours dans la sous-région dépeignent sur la vitalité financière des Etats, plénipotentiaires dans la mobilisation du financement de l’intégration. Cet environnement a conduit à la prise des mesures correctives. Des actions en vue d’une orthodoxie financière sont en cours d’élaboration.

La dernière session des ministres de l’Union économique de l’Afrique centrale (UEAC) a instruit dorénavant la présentation du budget en ligne de programmes, la présentation de l’état détaillé de l’exécution des budgets des structures accompagné d’un plan d’assainissement. «Toute chose qui favoriserait la projection de prévisions budgétaires réalistes» escompte le conseil des ministres de l’UEAC.

Zacharie Roger Mbarga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *