8 766

Le Minfopra à Yaoundé.

C’est, selon le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), le nombre d’agents publics menacés de suspension au Cameroun. Dans un communiqué qu’il a signé le 14 février 2020, Joseph Lé indique qu’il s’agit de 3 721 agents de l’État relevant du Code du travail et 5 045 fonctionnaires. Pour éviter les sanctions disciplinaires prévues par la réglementation en vigueur, le Minfopra invite les intéressés à consulter les listes disponibles sur le site web du ministère de la Fonction publique, et de se rapprocher de ses services compétents dans un délai de 30 jours.

Il est à relever que la démarche de Joseph Lé s’inscrit dans le cadre de l’opération du comptage physique du personnel de l’État (Coppe), engagée en avril 2018 par le gouvernement camerounais. D’après des données compilées par ce dernier, ladite opération a permis à la Fonction publique camerounaise de détecter quelque 10 000 agents publics fictifs pour une économie budgétaire annuelle d’environ 30 milliards FCFA en 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!