3,3 milliards FCFA

C’est le montant de la convention de financement que l’ambassade de France au Cameroun et la représentation locale de l’Agence française de développement (AFD) signent avec le Réseau des institutions de formation forestière et environnementale d’Afrique centrale (RIFFAC), ce 3 février 2020 à Yaoundé. Selon un communiqué de la chancellerie française parvenu à notre rédaction, ladite convention qui couvre une période de 5 ans, vise à améliorer la gestion durable des forêts du Bassin du Congo. Elle se fera via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois dans les pays d’Afrique centrale (Cameroun, Congo, Gabon et République démocratique du Congo), permettant d’améliorer l’employabilité et les qualifications des acteurs et de valoriser la filière économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *