Numérique et entreprises: la Banque mondiale offre 65 millions de dollars à la RCA

Ces fonds devraient permettre au gouvernement centrafricain de poursuivre la dématérialisation des processus de base, mais également l’ensemble des réformes en cours visant entre autres à digitaliser l’administration fiscale.

Les efforts de la République Centrafricaine (RCA) en matière d’amélioration de la gouvernance des finances publiques viennent d’être récompensés. La Banque mondiale vient d’approuver en sa faveur «un don de 35 millions de dollars». Les fonds sont destinés au projet de gouvernance du secteur public. Ils devraient permettre au gouvernement centrafricain de poursuivre la dématérialisation des processus de base, mais également l’ensemble des réformes en cours visant entre autres à digitaliser l’administration fiscale. «L’amélioration de la gouvernance, de la transparence et de l’efficacité des finances publiques est au cœur du partenariat de la Banque mondiale avec le gouvernement centrafricain», a confié Han Fraeters, représentant résident de l’institution de Bretton Woods en RCA. Le Projet de gouvernance numérique du secteur public doit donc à terme transformer les pratiques administratives en Centrafrique. Et ce faisant, «améliorer l’efficacité et la transparence de la gestion des ressources publiques, jeter les bases de la gouvernance numérique pour la prestation de services publics de confiance et inclusifs et faciliter les paiements de salaires des fonctionnaires à distance depuis leurs lieux d’affectation», rapporte un communiqué de la Banque mondiale.

L’institution de Bretton Woods s’est également présentée ce 5 mai 2022 à Bangui, comme un ardent défenseur de la compétitivité des entreprises. Elle a mis à la disposition du Projet d’investissement et de compétitivité des entreprises un don de 30 millions de dollars. Le représentant résident de la Banque mondiale en RCA vise notamment «la création d’opportunités d’emplois en faveur des jeunes».

Théodore Ayissi Ayissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *