Promoteurs d’établissement scolaire : La rentrée au pas de course

Porte à porte, prospection, distribution des tracts, des espaces publicitaires dans les médias et sites Internet, tous les moyens sont bons pour mettre les chances de leur côté.


Une bonne communication c’est la base. Pour avoir un effectif pléthorique pour cette nouvelle année scolaire, les promoteurs de ces institutions privées mettent les mains dans les poches. En cette période des préparatifs de la rentrée scolaire, les établissements scolaires sont au pas de course. Prospection, porte à porte, distribution des tracts et pour les plus nantis, les médias traditionnels (radio, télévision), toute la palette est revisitée. Certains ont même des plateformes spéciales pour y publier des informations. C’est le cas de cet établissement scolaire primaire bilingue, situé dans le 5e arrondissement de la capitale économique.

«Pour la publicité dans notre établissement, nous sommes beaucoup plus en contact avec la télévision. Nous animons aussi une plateforme dans laquelle nous partageons beaucoup d’informations. Car nous mettons au parfum les parents des enfants qui sont déjà avec nous. Nous partageons également ce que nous appelons les actualités. Nous avons également comme moyen de communication la radio, la distribution des tracts», indique Isabelle, chargée de communication du groupe scolaire bilingue Sira. Pour cette dernière, tous ces moyens de communication sont bons car à ce stade, l’école est déjà satisfaite du nombre d’enfants enregistrés.

À El-Shadai anglo-saxon College, ce n’est pas encore la même euphorie. Ce d’autant plus que l’école a été créée il y a juste un an. La technique publicitaire employée par la promotrice est la distribution des tracts. «Pour le moment, nous ne nous sommes pas rapproché auprès des radios et télévisions. Donc, ce sont les élèves du primaire qui informent aussi dans leur environnement de la création du collège. Mais d’ici peu, nous allons nous rapprocher des médias», laisse entendre Carole Boyomo, principale du collège.

En cette période de rentrée scolaire, les promoteurs des établissements doivent booster leurs stratégies et mettre toutes les chances de leur côté. C’est dans l’objectif bien compris d’avoir un effectif pléthorique d’élèves dans les salles de la classe. La course est lancée et c’est aux parents de faire le choix pour leurs enfants.

Diane Kenfack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *