Variole du singe: alerte dans le Sud-Ouest du Cameroun

Des cas de variole du  singe ont été détectés aux environs de Kumba.

Le délégué régional de la Santé du Sud-Ouest a confirmé lundi l’apparition des cas de variole du singe dans les districts de Kumba et Mbonge. Dans une correspondance  adressée aux responsables des districts de santé, Dr Filbert Eko Eko revèle que ces cas ont préalablement été documentés par le Centre Pasteur du Cameroun. Sans en dévoiler le nombre, il appelle ces derniers à prendre toutes les mesures d’urgence nécessaires pour fournir une réponse adéquate.

La variole du singe gagne ainsi de nouveaux champs au Cameroun. Cette zoonose qui semblait avoir été oublié dans le pays a refait son apparition en 2020 dans la localité d’Ayos dans la région du Centre, causant la mort d’une personne. En dehors d’Ayos, les localités de Mbinang dans le Centre, de Belabo et de Diang à l’Est sont les zones à risque du pays.

La variole du singe se caractérise par une éruption cutanée pustuleuse, de la fièvre et des troubles respiratoires. Sans soins, le malade peut être exposé à la mort. Au 7 mai dernier, 1392 cas suspectés et 44 confirmés ont été signalés dans sept pays africains dont le Cameroun. Ces données sont de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Lire aussi : les cas de variole du singe passent à 1400: le Cameroun touché

Louise Nsana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *