Diversification du trafic : Le port de Kribi accueille le WFP Cargo

L’accostage du navire est le fruit d’un marketing offensif mené par les autorités portuaires.

L’Ocean Globe, un navire affrété par le Programme alimentaire mondial (PAM) et transportant des produits de base, a quitté le port de Houston il y a quelques semaines pour le port de Kribi. Avoir ce vraquier à Kribi est le résultat d’une campagne promotionnelle agressive du Port autonome de Kribi (PAK) qui a finalement convaincu l’agence onusienne de choisir son terminal pour cette opération logistique d’envergure. Une fois les conditions techniques et les prérequis provisoires réunis, le PAK devait montrer ses capacités opérationnelles parmi lesquelles l’expertise de ses équipes, ses capacités d’accueil, ses procédures dématérialisées, ses tarifs préférentiels et son Transit-Time très attractif.

Il n’a fallu que quelques heures pour décharger environ 309 conteneurs et réduire le tirant d’eau du navire (9,8 mètres au départ) avant de décharger sa cargaison conventionnelle à Douala et d’activer une flotte terrestre de 39 camions pour transporter la cargaison. Si les équipes du PAK ont relevé le défi logistique et technique avec satisfaction, cela restait un exploit humanitaire. En fait, le navire a été envoyé au Cameroun pour répondre aux besoins urgents des populations souffrant de sècheresse et de famine au Tchad, en RCA et au Niger, qui sont tous des pays sans littoral. Cette action humanitaire permettra à plusieurs milliers de personnes, pour la plupart en situation d’insécurité alimentaire critique, de bénéficier de l’aide alimentaire fournie par l’agence onusienne. L’histoire se souviendra que pour aider les enfants, femmes et hommes touchés, le PAM a mis toutes les mains en jeu.

Image
Le PAM pourrait envisager d’utiliser le port de Kribi comme route maritime après l’évaluation future de la sécurité alimentaire dans ces pays touchés. À cet égard, outre la qualité exceptionnelle de ses infrastructures et ses excellentes conditions de navigation, le port de Kribi devrait continuer à promouvoir et à développer son offre de connectivité pertinente (route, chemin de fer) qui peut desservir son arrière-pays. Le PAM est une agence humanitaire des Nations unies. Il lutte contre la pauvreté dans le monde en apportant une aide alimentaire dans les situations d’urgence. Il travaille également avec les communautés pour améliorer leur état nutritionnel et renforcer leur résilience. Chaque année, le PAM aide environ 80 millions de personnes dans près de 75 pays dans le monde.

Zéphirin Fotso Kamga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!