Le Cameroun recherche 50 à 100 milliards sur le marché de la Cemac

Le Trésor public du Cameroun veut lever sur le marché des titres de la Cemac entre 50 et 100 milliards de FCFA. Le gouvernement camerounais a procédé, le 5 juin 2019, à une émission d’obligations du Trésor assimilables (OTA). Ledit emprunt s’étale sur 5 ans. Le taux d’intérêt est de 5,6 %.

Cette émission de titres publics fait partie d’une série de trois, lancée depuis le 15 mai 2019. Elle vise à mobiliser une enveloppe globale de 150 milliards de FCFA sur le marché monétaire de l’Afrique centrale.

Dans une note d’information du ministère camerounais des Finances, le résultat de cette opération servira à la réalisation de certains projets d’infrastructures du gouvernement. Le plus important de ces projets est la construction de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen, qui engloutira 25 milliards de FCFA sur l’enveloppe globale à mobiliser.

Bonne dynamique
« Après les deux premières émissions, qui ont respectivement eu lieu les 22 et 29 mai dernier sur le marché monétaire de la BEAC, l’État a pu récolter une enveloppe de 121,02 milliards de FCFA, sur les 100 milliards attendus à cette étape. Soit 72,54 milliards pour le 22 mai et 48,48 milliards levés le 29 mai », apprend-on dans les colonnes du quotidien national Cameroon Tribune (CT) du 7 juin 2019.

Pour chacune des émissions, rappelle CT, «l’État recherchait 50 milliards».À la direction de la Trésorerie du ministère des Finances, «on attend la fin de l’opération, le 12 juin prochain, pour émettre un jugement. En effet, c’est à cette date qu’a été reprogrammée la dernière levée de fonds, après le report de la date initiale», précise le journal.

Zacharie Roger Mbarga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *