8 400 militaires de la sous-région formés en 2018 par la France

En 2018, la coopération militaire opérationnelle de la France en Afrique centrale a permis la formation de 8 400 stagiaires, répartis au sein de plus de 200 stages hautement spécialisés. Par l’entremise des Éléments français au Gabon (EFG), c’est au total 295 actions de formation qui ont été conduites dans le cadre de ce partenariat militaire opérationnel (PMO).

Auprès des forces gabonaises, l’effort a porté sur la formation et la préparation du bataillon no 5 avant son engagement, en décembre 2018, au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca).

En République centrafricaine (RCA), 821 soldats en ont bénéficié (DIO/DIT). Ces formations ont notamment été dispensées par les instructeurs du groupement de coopération opérationnelle — 6e Bataillon d’infanterie de Marine (GCO-6eBIMa) des EFG ou par le détachement d’appui opérationnel (DETAO) basé à Bangui.

Les forces armées camerounaises et tchadiennes ont quant à elles bénéficié respectivement de 33 et 36 actions de formation au profit de leurs soldats. Le PMO s’est également renforcé dans des domaines tels que les « troupes aéroportées » (TAP), la formation des états-majors et la formation des formateurs.

Zacharie Roger Mbarga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *