Jean Paul Yongui

Cet universitaire camerounais se propose de briguer le secrétariat général de la Francophonie en octobre prochain. Agé de 45 ans, ce natif de Bôt-Makak (Nyong-et-Kellé) nourrit cette ambition depuis le 13 juin 2018. A cette date, il a clairement signifié aux autorités de son pays, son intention de challenger la Canadienne Michaëlle Jean. Comme projet politique, il parle de «La Francophonie de proximité».

Professeur de français depuis 1998, il reste à ce jour, le seul Camerounais ayant siégé au palais de Nations unies à l’âge de 18 ans. Il est aussi membre du réseau «Apprendre et enseigner avec Tv5». Sur son CV figure également un diplôme des Championnats du monde d’orthographe de la langue française (Dakar en 1990, New York en 1992).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *