Fan zone de Biyem-Assi : Opération de charme d’Acacia aux étrangers

Depuis le début de la compétition, les entrepreneurs locaux ont investi la plateforme de la mairie de Yaoundé 6ème. Ils donnent par leurs produits une touche particulière à la célébration de la fête continentale du football dans ce quartier de la capitale camerounaise.

Les produits camerounais cherchent encore leurs marques auprès des fans de football.

À l’entrée de la fan zone, le stand occupé par le Ministère de la Santé publique est prêt. Le Cameroun affronte l’Ethiopie en cet après-midi de jour ordinaire. Il y a par conséquent nécessité d’être en accord avec le protocole sanitaire pour suivre le match. Le personnel sanitaire est bien organisé. Un jeune homme prospecte et conduit les visiteurs auprès des infirmiers. La file d’attente est longue. La première vague souhaite se faire dépister. La seconde vague, quant à elle, se fait vacciner.

À 9h, les stands sont encore vides. Un gendarme assurant la sécurité à l’entrée de la fan zone renseigne: «ça n’ouvre pas tôt ici. Mais j’estime que la confrontation Cameroun-Éthiopie va booster la participation et précipiter l’heure d’ouverture». Une heure plus tard, l’affluence au sein de la plateforme n’a pas évolué. Cependant, chaque exposant aménage déjà son espace avec des éléments de branding. Les participants sont des entrepreneurs locaux venus présenter leur savoir-faire et afficher leur amour du football camerounais et africain.

Dans les stands
Un stand spécialisé dans l’artisanat est quasi prêt. Bijoux, statuettes, outils de décoration d’intérieur et des tenues traditionnelles sont disponibles dans cette place. Ils sont trois exposants sous cette tente. Parmi eux Félix Kemfack. Il présente son art tout en perles. «Pour arriver à ce résultat, il faut passer par un ensemble de techniques. Voici le matériel principal (montrant le fil de nylon, Ndlr). C’est une matière résistante. Ne vous inquiétez pas. Ce pot de fleur est aussi solide qu’un autre fait de bois», précise-t-il.

Les prix des bijoux varient entre 100 FCFA et 1500 FCFA. Les articles confectionnés apportent du charme. Le visiteur peut y retrouver des bracelets faits de perles de couleur verte, rouge, jaune ou multicolores. Il en est de même de petites bagues pour décorer les doigts des dames. À gauche, les patrons peuvent se ravitailler en outils de décoration pour leurs offices. Pour la circonstance, Félix Kemfack a confectionné des mini-drapeaux du Cameroun, toujours à base de perles qu »il dispose ensuite sur un support fait de bois. Son comptoir est illuminé et riche en couleurs.

Une librairie chrétienne vient d’installer ses ouvrages. La Bible en version française et anglaise. Les livres portant sur des thématiques de la vie spirituelle du chrétien y prennent une grande place. Le pasteur Lazare invite les visiteurs à découvrir son stand. «Cela pourrait être une occasion d’entrer en communion avec le Seigneur», prêche-t-il.

Le secteur de la gastronomie n’est pas en reste. L’odeur et le son des ustensiles de cuisine attirent aussi le regard de quelques visiteurs. Une entreprise spécialisée dans la filière agricole camerounaise y expose ses produits. Les promoteurs parlent du 100% bio. «Il s’agit des frites surgelées. Notre plus-value réside dans le goût de nos pommes. À l’état de cuisson, les pommes ne perdent pas leur valeur, car elles sont précuites avant leur conservation». La gérance ajoute: «la contenance est variée. Elle est disponible en 200 g, 1 kg et 2,5 kg».

Tous ces entrepreneurs ont pour ambition de profiter de la CAN 2021 pour valoriser le football leur savoir-faire, et partant faire de bonnes affaires. Et ici à Biyem-Assi (Acacias-Yaoundé 6ème) ce jeudi 13 janvier 2022, leur contribution à la réussite de la CAN TotalEnergies Cameroun 2021 est significative. Ils donnent une saveur particulière à l’événement continental.

Presvualie Ngo Nwaha (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *