Isaac Bissala

Président de l’Union générale des travailleurs du Cameroun (UGTC), il a animé une conférence de presse à Yaoundé le 18 novembre 2021. Au menu de son échange avec les journalistes: la Couverture santé universelle (CSU). D’après le principal orateur du jour, des informations qu’il assume précisent que des textes ont été déposés à l’Assemblée nationale pour l’adoption de la Couverture santé universelle. S’érigeant en porte-flingue des travailleurs, le syndicaliste clame que ces projets de textes n’engagent pas les travailleurs. «Les employeurs et les travailleurs n’ont pas été associés; il est dit quelque part qu’il faut les avis des employeurs et des travailleurs parce que le Cameroun a ratifié la Convention 144 sur les consultations tripartites». Et puis, dit-il, il y a pire: «on propose que les travailleurs cotisent de 2% à 5%, ce qui sera un impôt supplémentaire pour le travailleur».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *