Coupe d’Afrique des nations 2021 : Les médias chaussent déjà leurs crampons

Dans ces entreprises, l’heure est aux révisions pour être prêt le jour dit. Les responsables de médias et les rédactions planifient déjà des espaces et des programmes spéciaux pour tenir en haleine leurs différents publics jusqu’à la compétition.

L’édition 2021 de la Coupe d’Afrique des nations de football pointe à l’horizon. Et déjà, plusieurs rédactions mouillent le maillot. C’est le cas de Radio Campus. Sur la fréquence de modulation 90.0, l’heure est en effet à la planification et à l’élaboration d’une nouvelle grille des programmes. «Nous avons un programme dédié au sport, Campus sport, diffusé de lundi à vendredi dès 9h au sein de laquelle nous avons opté d’intégrer une rubrique spéciale dédiée à la CAN. Ensuite, dans les différentes éditions du journal de 12h et de 14h, la rédaction se prépare à la conception d’une page spéciale CAN. Bref, nous sommes encore dans la phase de préparation. Nous débuterons dès décembre prochain», déclare Hubert Tchatchoua.

Sur l’ambition d’une telle offensive, le chef du desk sport de Radio Campus précise qu’il «s’agit de préparer les auditeurs à vivre l’événement. Et débuter avant la compétition est une occasion de présenter le concept de la CAN, le contenu de cette édition, de favoriser le tourisme dans les villes hôtes. Nous allons en somme suivre la stratégie du gouvernement autour de la CAN 2021». Le responsable de média indique dans la foulée que pour sa part, il «compte travailler avec les confrères dans les régions pour assurer le relais, dans l’attente des propositions du rédacteur-en-chef pour accompagner ce programme».

Petit écran
La télévision se prête également au jeu des préparatifs. À Cam10 TV, par exemple, la couverture de la grand-messe du football continental semble faire partie intégrante de la ligne éditoriale de cette chaîne basée à Nkondengui. Mais au-delà de sa mission d’accompagnement de l’action gouvernementale, la télévision revendique aussi son rôle principal d’informer ses téléspectateurs sur la compétition et ses contours. Le programme «Ball au centre» présenté par Aimée Moukoko est dès lors l’espace tout indiqué pour donner libre cours à cette inclination éditoriale naturelle. L’émission a alors vocation à servir de vitrine à l’évènement sportif continental. À cet effet, le desk sport de la chaîne a envoyé à l’échauffement tous ses titulaires. Ils font partie des membres compétents de la rédaction et sont parmi les plus aguerris à la couverture des rencontres de football.

Toutefois, Cam10 TV compte aller au-delà d’une simple préparation interne et affirme qu’elle est aussi déjà accréditée pour couvrir la CAN 2021. L’entreprise médiatique entend de ce fait mobiliser toutes ses ressources et moyens. Le but avoué est d’arriver à gagner le cœur des téléspectateurs tout au long de la compétition.

«Des magazines serviront de carnet de route. Car ces programmes détailleront les contours de l’évènement, à savoir les infrastructures, les routes, leur historique dans toutes les villes hôtes. Ensuite, il est prévu un déploiement des journalistes sur le terrain pour suivre la compétition, notamment dans les stades, les fan zones. Pendant ce temps, deux ou trois journalistes resteront à la rédaction pour la présentation. C’est un travail d’équipe et tous sont intégrés pour l’atteinte de nos objectifs», détaille Girel Charles Zam.

Colonnes et couloirs
La presse écrite est aussi déjà à l’échauffement. Depuis quelques semaines, plusieurs articles plantent le décor de la CAN et positionnent de fait ce média aux avant-postes de la couverture de l’événement sportif de portée continentale. Les colonnes de l’hebdomadaire Intégration ont ainsi déjà eu à porter cette ambition. Un premier article a paru le 3 octobre dernier dans son numéro 483.

Cela dit, cette première réalisation est en réalité portée par toute une rédaction constituée en équipe soudée et conduite par le directeur de publication. En posture de coach, Thierry Ndong a en effet veillé à distribuer des postes aux journalistes pour répondre aux besoins de sa stratégie offensive. Le but de la manœuvre comme dans plusieurs autres organes de presse est la publication d’articles en relation avec les préparatifs de la CAN.

Les opérations ont démarré avec le lancement conceptuel de la série «En route pour la CAN 2021» le 27 septembre dernier. «La CAN se joue déjà et nous devons tous nous mettre au travail. Les thématiques sont nombreuses, il faut juste avoir le bon angle», a prescrit le directeur de publication.

En tout état de cause, les médias dans toutes leurs déclinaisons ont déjà donné le coup d’envoi de la CAN 2021. Les programmes et rubriques se disputent les unes les autres au sein de leurs espaces respectifs. L’intérêt étant de fidéliser les différents publics. Mais aussi d’accompagner les acteurs nationaux vers la réussite de l’organisation de la compétition.

Presvualie Ngo Nwaha (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *