86%

Selon les dernières données de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) publiées le 8 septembre 2021, c’est le taux de la population mondiale qui savait lire et écrire en 2019. Malgré ces légers progrès, l’Unesco prévient que partout dans le monde, la hausse du taux d’alphabétisation reste entravée par la pandémie de Covid-19. Les fractures éducatives ont été redoublées par le fossé numérique. Selon les données de l’agence onusienne, plus de 500 millions d’élèves ont été laissés de côté par l’enseignement à distance, et n’ont pu continuer d’apprendre à lire ou écrire – ou n’ont jamais pu débuter leur scolarité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *