CCJA-Ohada : Esther Ngo Moutngui aux commandes !

La magistrate camerounaise a été élue à la Présidence de la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage le 26 avril dernier.

Esther Ngo Moutngui entre dans les annales en tant que premier ressortissant camerounais à occuper les fonctions de président de Cour Commune de Justice et d’Arbitrage (CCJA) de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (Ohada).

Par son élection, la récipiendaire grimpe ainsi les échelons dans cette institution où elle a officié durant cinq ans en qualité de juge. Dans sa nouvelle posture, Esther Ngo Moutngui va préparer et présider les audiences tout en gérant le personnel ; car la CCJA jouit des fonctions juridictionnelles, consultatives et arbitrales.

Esther Ngo Moutngui jouit de 36 ans de formation et d’expérience pratique dans le domaine du droit. Nantie d’un Doctorat en droit privé de l’université unique du Cameroun entre 1982 et 1989, elle intègre à l’Ecole nationale de magistrature de Paris puis, plus tard, l’Institut national des droits de l’homme de Strasbourg en 1999 et l’université de Nottingham en Grande Bretagne en 2007.

Suivra alors une carrière professionnelle remarquable qui la porte tour à tour au poste de substitut du procureur de la République à Bafoussam et à Mbalmayo, puis comme attachée près la Cour d’appel du Littoral et substitut du procureur de la République près les tribunaux de première et grande instance de Douala et du Wouri. Esther Ngo Moutngui a également travaillé au ministère de la Justice où elle assumé plusieurs fonctions notamment, chef de service de l’exécution des peines, sous-directeur de la législation pénale et sous-directeur des droits de l’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *