Sécurité et santé au travail (SST) au Cameroun : Le tournant de la modernisation

Deux documents de référence pour valider les stratégies d’ajustement en matière de SST sont sur la table de la Commission nationale de santé et sécurité au travail (CNSST).

Il y aura assurément un avant et un après Covid-19 en matière de santé au travail. Quelle que soit la structure professionnelle, quel que soit le statut, dirigeant ou salarié, cette préoccupation touche tout le monde. Côté gouvernance, le ministère du Travail et de la Sécurité sociale (MINTSS) et d’autres partenaires sociaux misent sur deux documents stratégiques. Découlant de quelques préoccupations managériales portant sur la SST, le premier porte envisage le management de la SST comme d’abord global pour prendre en compte l’ensemble de la réalité organisationnelle ; puis local pour mettre en œuvre les démarches de prévention et in fine faire évoluer les conditions de travail au Cameroun.

Selon Grégoire Owona (MINTSS) intervenant à Yaoundé le 18 octobre 2021, lors de la 8ème session de la Commission Nationale de Santé et de Sécurité au Travail, ledit document « permettra aux différents acteurs d’avoir un dispositif de référence sur lequel viendront s’appuyer toutes les actions ou menées en la matière dans notre pays ».

Décliné en projet d’arrêté modifiant et complétant certaines dispositions de l’arrêté 039/MTPS/IMTL du 26 novembre 1984, le second document contient quelques principes d’engagement et de participation des acteurs en matière de SST au Cameroun. Concrètement, ledit document jette les bases d’une nouvelle structuration des milieux de travail. Celle-ci devrait, a dit le MINTSS, intégrer les dimensions opérationnelles pouvant améliorer les conditions de travail et l’efficacité organisationnelle.

Jean-René Meva’a Amougou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *