Biens mal acquis : les USA vont redistribuer 15 milliards FCFA aux Équato-Guinéens

Selon une annonce faite lundi par le gouvernement américain, l’opération devra profiter à 600 000 personnes et prendra la forme de l’acquisition de doses de vaccins.

L’affaire des présumés biens mal acquis en Guinée Équatoriale vient de connaître un nouveau développement. C’est à la faveur d’une récente décision du département américain de la Justice. La communication y relative a permis d’apprendre lundi dernier que «l’argent provenant de la liquidation des biens et confisqué au vice-président de la Guinée Équatoriale, Teodoro Nguema Obiang Mangue, sera utilisé pour acheter des médicaments et des vaccins contre le coronavirus pour la population équato-guinéenne», rapporte VOA Afrique.

Ainsi, Washington a laissé entendre ce 20 septembre 2021 qu’«au total 26,6 millions de dollars, soit 15 milliards FCFA seront utilisés dans cette opération. Et que près de 600 000 personnes devraient en bénéficier». De façon pratique, l’acquisition des doses de vaccins pour un montant de 19,25 millions de dollars, soit 10,7 milliards FCFA, sera confiée à l’Onu. Tandis qu’avec le reliquat d’un montant de 6,35 millions de dollars, soit 3,5 milliards FCFA, les caisses d’une organisation caritative seront renflouées.

La structure bénéficiaire devra simplement veiller à s’en servir pour l’achat de médicaments.
Aux dires du département américain de la justice, le dévolu a déjà été jeté sur Medical Care Development International (MCDI). Il s’agit d’une ONG basée dans la banlieue de la capitale américaine. Trois interventions de l’Ong en Guinée Équatoriale dans le passé et dans le domaine de la santé ont certainement plaidé en sa faveur.

Théodore Ayissi Ayissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *