Gilberto Da Piedade Verissimo: cahier d’un séjour au pays natal

Le président de la Commission de la CEEAC a entamé, le 4 octobre dernier, une visite de travail en Angola. Au cours de son séjour dans son pays d’origine, Gilberto Da Piedade Verissimo a été reçu en audience par le chef de l’État, Joao Lourenco.

Le haut responsable communautaire était accompagné pour la circonstance de certains de ses collaborateurs au rang desquels «la commissaire à la Promotion du genre, au Développement humain et social, Yvette Ngandu Kapinga, et le commissaire au Marché commun, aux Affaires économiques, monétaires et financières, François Kanimba», rapporte un communiqué.

Dans le même temps, le séjour angolais du président de la Commission a également été l’occasion de rencontres avec des membres du gouvernement et notamment avec le ministre de l’Économie et de la Planification, Sergio Dos Santos. C’est d’ailleurs avec ce dernier et des opérateurs économiques angolais que le dirigeant communautaire a eu une réunion de travail le 6 octobre dernier. D’après l’institution sous-régionale à ce propos, «la rencontre s’inscrivait dans le cadre de l’augmentation des échanges commerciaux entre les pays de la CEEAC».

Pour Gilberto Da Piedade Verissimo cependant, il était aussi question de poursuivre les objectifs fixés au moment de sa prise de fonction le 1er septembre dernier. Ce jour-là, le nouveau dirigeant s’était engagé à «élever l’Afrique centrale au niveau de la richesse des populations et des ressources naturelles qu’elle possède, et à donner à cette sous-région un sentiment de compétitivité qui la présente comme une destination attrayante à la fois pour ses habitants, ainsi que pour ceux qui veulent s’engager dans les affaires ou s’y établir», avait présenté un communiqué de l’institution communautaire.

Théodore Ayissi Ayissi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!