80% du commerce transfrontalier porté par les femmes

«La majorité des petits commerçants transfrontaliers sont à 80% des femmes». C’est la donnée essentielle que l’on peut retenir d’une conférence tenue par visioconférence le 29 octobre dernier.

 

Les travaux qui se sont tenus en marge de la Journée de la CEEAC sous le thème : «Le rôle de la femme dans le commerce intra régional», visait «à échanger sur la visibilité de cette composante de la société dans le commerce intracommunautaire et à amorcer un dialogue entre les différentes parties prenantes». Mais pour la commission de la CEEAC qui l’a consigné dans un communiqué, il était aussi question d’«insister sur l’importance du commerce transfrontalier des femmes en vue de contribuer à l’accroissement du commerce intra régional en Afrique centrale».

La conférence a connu la participation de plus d’une centaine de participants parmi lesquels Yvette Ngandu Kapinga, commissaire à la Promotion du Genre, Développement humain et social ; François Kanimba, commissaire au Marché commun, Affaires économiques, monétaires et financières ; et de deux membres des gouvernements gabonais et centrafricain. Au demeurant, toutes ces personnalités ont pu se rendre compte de ce que les femmes qui s’adonnent à ces activités «sont âgées entre 25 ans et 40 ans et renforcent ainsi leur rôle au sein des ménages et de la société. Cela grâce aux revenus tirés de cette activité qui constitue, en quelque sorte, un moyen d’épanouissement et d’échapper à la précarité», met également en exergue la Commission de la CEEAC.

Une fois le constat fait, les participants ont alors pris à cœur de contribuer à «tirer la sonnette d’alarme en vue de lever, voire de supprimer les entraves au commerce transfrontalier des femmes dans la région, à renforcer les réseaux et les capacités des femmes et à accroître leurs activités commerciales transfrontalières», indique également le communiqué du 29 octobre dernier.

Théodore Ayissi Ayissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *