Zlecaf pendant et après la CAN : Le Cameroun, hôte de l’African Business Week

Les pays africains, les opérateurs économiques et les partenaires au développement, vont plancher dès ce 18 janvier 2022 à Yaoundé sur la mise en synergie d’un ensemble de savoir-faire au profit du mécanisme continental.

«Synergies des savoir-faire africains au service de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf)». Ainsi se décline le thème retenu par Global capacity building Foundation (GCBF) pour l’édition 2022 de l’«African Business Week» (AB Week). L’événement placé sous le haut patronage du ministère camerounais du Commerce (Mincommerce) se déroule du 18 janvier au 1er février prochain dans la capitale politique Yaoundé. Il est censé permettre aux pays africains, aux opérateurs économiques et aux partenaires au développement favorables à l’existence d’un marché unique sur le continent, de plancher sur les voies et moyens «d’amplifier la visibilité et la vente des produits et services locaux et de contribuer à leur promotion», apprend-on. Le comité d’organisation a pour ce faire retenu un certain nombre de problématiques à aborder dans le cadre de différents panels.

Expertises et problématiques
Plusieurs délégations africaines et d’organismes internationaux ou régionaux à l’instar de celle de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), de la Banque mondiale, de la Banque africaine de développement (Bad), de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (Bdeac) ou encore de l’Onudi, sont attendues. Certaines d’entre elles prennent depuis ce 15 janvier 2022 leurs quartiers au fur et à mesure de leurs arrivées, au Musée national, le village à Yaoundé de AB Week. L’événement connaîtra en outre la participation de plusieurs départements ministériels camerounais et autres institutions compétentes en la matière. À savoir le Minepat, le Minpmeesa, le Minmidt, le Mintoul, le Minddevel. Mais on y retrouve également, l’Agence de la norme et de la qualité (Anor) ou encore le Conseil national des Chargeurs du Cameroun (CNCC).

Pendant une semaine, les participants parmi lesquels Vera Songwé, secrétaire exécutive de la CEA, vont donc s’appesantir sur des problématiques telles que: «la synergie d’action pour un marché concurrentiel et compétitif; Investissements et industrialisation: le rôle des acteurs clés dans l’implémentation de la Zlecaf; la compétitivité de la production locale au service de la Zlecaf: le Made in Africa», présente le programme. Un accent sera notamment mis sur le Made in central Africa avec une ouverture sur «le plan stratégique d’appui à la compétitivité du Made in Cameroon à l’orée de la Zlecaf», est-il aussi indiqué.

Articulations
L’AB Week s’achève ce 1er février 2022 par la cérémonie de dédicace de l’ouvrage «Hommage du Cameroun aux ‘‘dieux’’ des stades: le top 100 des meilleurs joueurs africains de football». Bien avant, les différentes délégations auront droit à une visite guidée du Musée national. Il est également prévu au cours de leur séjour une journée de la gastronomie africaine, un Gala interculturel sous l’animation de l’Ensemble national; du réseautage et des rencontres B2B.

Théodore Ayissi Ayissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *