Michael Ngadeu-Ngadjui

On parle là du nouveau titulaire du brassard des Lions Indomptables. «C’est une grande fierté», avoue le natif de Bafang (région de l’Ouest). A la veille de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2019, au terroir, c’est surtout un vrai défi pour cet homme de peu de mots, au regard plus éloquent que le verbe. Pour son tout «premier capitanat» face aux Comores, ce footballeur polyvalent a certainement compris le rôle ingrat que vient de lui conférer Clarence Seedorf. Juste un modeste nul. Ça ne soulève personne. Mais, au moins, on a vu ce gars de 28 ans, maître des airs et de l’anticipation, sachant doser son agressivité aucours du match contre les Cœlacanthes. On dit que tout cela est le résultat d’une expérience de la haute pression. Une expérience qui a débuté le 03 septembre 2016 avec l’équipe fanion du Cameroun; et couronnée par le titre de champions d’Afrique 2017 au Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *