Yaoundé: le siège du journal Intégration cambriolé

Des ordinateurs et la console technique de la future « Radio Intégration » parmi les matériels emportés.

Le personnel de l’hebdomadaire Intégration paraissant à Yaoundé est sous le choc. Les locaux de leur entreprise situés au quartier Nkomkana ont reçu la visite de malfaiteurs dans la nuit du 29 au 30 avril 2018. Dans la plainte « contre inconnu » qu’il a déposée au commissariat du 8 arrondissement de Yaoundé le 30 avril 2018, le directeur de
publication Thierry Ndong Owona raconte qu’ « arrivés ce lundi 30 avril 2018, nous avons découvert les portes de nos locaux défoncés ».

L’équipe du journal a constaté les disparitions d’une unité centrale, d’un ordinateur Mac intosh de 20 pouces de 500 Go de disque dur, d’un écran plat de 15 pouces, deux claviers, un modem MTN Win max complet, un téléphone Android pack téléphonique APME, la console technique pour la radio Intégration, une somme d’argent dans la caisse du journal.

Didier Ndengue, le chef du bureau de Douala est triste, abattu. « Nous sommes assommés. Tout était pourtant bien parti pour que la fête du travail soit une réussite au sein de l’entreprise. Mais ce cambriolage nous a totalement abattus. C’est notre parc informatique qui a été ainsi emporté. Les machines des journalistes avec leurs articles à l’intérieur, la machine de montage, le matériel de la radio Intégration que l’entreprise ambitionne mettre sur pied ».

C’est un coup de vol lourd de conséquences car il empêche la production de la prochaine édition d’Intégration. Mais le congé forcé ne durera pas. « A cause de ce cambriolage, le journal ne sera pas en kiosque cette semaine. Mais dès
demain, nous allons nous remettre au travail avec des nouvelles machines qui seront achetées, pour qu’il soit en kiosque lundi prochain sans faute », annonce Didier Ndengue.

Par Pierre Arnaud Ntchapda/

Cameroon-info.net

 

Ci-dessous la plainte portée contre inconnu et l’illustration du matériel emporté

Intégration

Journaliste Chef de bureau Douala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *