Cameroun-Promote 2019 : un évènement 2 en 1

Depuis des années, le Salon international de l’entreprise, de la PME et du partenariat affiche le visage d’une initiative bénéfique tant sur le plan national et qu’international.

Comme Promote 2017, la 7e édition sera un événement

Une question ressort inéluctablement de la vocation de Promote dans la galaxie des grands salons organisés à travers le monde: À quoi sert un tel projet ? Interrogation à double sens, portant tant sur l’utilité de Promote que sur les retombées qui en découlent. Pour y répondre, les organisateurs établissent que «c’est un rendez-vous fondamentalement économique, un lieu idéal pour que tous les publics concernés échangent sur leurs secteurs d’activités et leurs savoir-faire, et aussi sur les questions d’actualités desdits secteurs».

Pour la 7e édition, étalée du 16 au 24 février 2019 au palais des Congrès de Yaoundé, le savoir-faire et la compétence des professionnels locaux sont une nouvelle fois mis à l’honneur. «L’envergure prise par cet important événement et les retombées engrangées au fil des éditions en font un atout réel pour l’économie nationale, ouverte sur le monde, et une opportunité pour le secteur privé notamment. Ce secteur privé doit, plus que jamais, s’approprier cet événement, dans le but d’en tirer tous les dividendes promotionnels et financiers possibles, en vue d’une croissance économique soutenue. Il est vrai que le Cameroun, Afrique en miniature, dispose de nombreux atouts qui fondent son attractivité» exalte Luc Magloire Mbarga Atangana, le ministre camerounais du Commerce.

Ainsi donc, Promote a de l’épaisseur. Il est un espace-point vers lequel converge le gratin de la PME locale. Sur la base de certains indices, il est à observer que la manifestation attire à la fois les chefs d’entreprises et les patrons des institutions régulatrices de l’économie nationale. Ici, le phénomène économique surgit et régit de manière visible plusieurs dynamiques. «On croit voir un territoire paré de multiples vertus, chaudron magique de la coopération et des synergies», assure Pierre Zumbach, le président de la Fondation internationale Inter-Progress.

Dans ce sens, Promote se positionne comme «Salon», «par l’instauration d’un pôle de rencontres plus structuré et plus dense en contenus et acteurs/intervenants de premier plan, dans un cadre général, empruntant les outils de réseautage et favorisant les initiatives de collaboration voire de partenariat».

À côté, Promote est la voie royale pour des PME dans leur ambition d’établir un partenariat de relations commerciales et d’investissements. En filigrane un objectif : ouvrir une arène de coopération, de partage et d’avantages partagés ; bref une meilleure dynamique de coopération Sud-Sud et Sud-Nord. Il s’agit d’une belle offre d’intermarché grâce à l’ouverture vers les entreprises des autres régions du monde. Sous l’impulsion des organismes facilitateurs, Promote permet d’accueillir de nombreuses entreprises étrangères en recherche de partenariat, de nouveaux marchés ou de représentations en Afrique centrale (CEEAC).

Jean-René Meva’a Amougou

 

Les coups de cœur

À Promote 2019, de grands rendez-vous fédérateurs animés et modérés par des experts de classe mondiale sont prévus.

Il s’agit, entre autres, de conférences singulières d’entreprises articulées sur la présentation de produits et services, ou encore des sessions thématiques dynamiques sur des sujets orientés vers les problématiques des filières porteuses de croissance pour l’économie nationale et les économies de la sous-région. Le listing des plus en vue place à son sommet la journée officielle. Elle a lieu le 18 février 2019 avec une cérémonie oratoire en début d’après-midi dans la salle inaugurale. Présidée par le Premier ministre, elle est suivie d’une soirée récréative et culturelle de bienvenue aux exposants, sur invitation du mandant du gouvernement, au Musée national.

Les lieux à visiter
1- Le pavillon de l’industrie camerounaise. Déployé dans le grand hall du bâtiment central du Palais des Congrès, il est initié par le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) et la Fondation internationale Inter-Progress (Fip), dont l’animation sera marquée par la tenue d’un colloque international.
2- Le pavillon EEE et du forum du même nom.
3- Le pavillon du numérique. Dans la veine de l’appropriation du potentiel du numérique pour développer l’économie, il concentrera les adeptes de l’innovation et des solutions technologiques qui doivent faciliter la vie entrepreneuriale et sociale.
4- Le pavillon des énergies renouvelables. Piloté par l’Association camerounaise des énergies renouvelables, adossé à une conférence – débat de haut niveau.

Les grandes discussions à suivre
1- Le Forum Eau, Énergie, Environnement (EEE) sur le thème : « Développement du Bassin de la Sanaga, moteur de développement de l’hydro-électricité et facteur de coopération », organisé par Electricity Development Corporation (EDC), sous le patronage du ministre de l’Eau et de l’Énergie (MINEE) du Cameroun, les 19 et 20 février 2019.
2- Le colloque international sur l’industrie camerounaise, sur le thème : « Synergies pour l’essor industriel du Cameroun et de la sous-région Afrique centrale », organisé par le Gicam, sous le patronage du ministre de l’Industrie, des Mines et du Développement technologique, le 21 février 2019.
3- La conférence-débat sur les énergies renouvelables sur le thème : « Les énergies renouvelables au Cameroun : réussir la stratégie nationale de développement de la filière », organisé par l’Association camerounaise pour les énergies renouvelables (Acer), sous le patronage du Minee, les 21 et 22 février 2019, dans la salle complexe A.

Jean-René Meva’a Amougou

 

Une édition de la participation citoyenne

Elles sont nombreuses, les institutions mues par ce souci permanent d’accompagner les PME et PMI dans leur trajectoire promotionnelle.

Leur but: donner de Promote 2019 une image dynamique et le faire percevoir comme un salon encourageant les acteurs économiques de tous bords. Fort de ce leitmotiv, le ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat) et le ministère des Petites et moyennes Entreprises, de l’Économie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa) ont réaffirmé leur engagement de soutien prioritaire aux PME et PMI par la sélection et l’accompagnement d’une centaine de PME-PMI à potentiel de croissance avéré, provenant de l’ensemble du territoire national.

Le secteur privé et institutionnel a également œuvré à ces différents appuis, à savoir la Société générale de surveillance (SGS), le Fonds national de l’emploi (FNE), le Bureau de mise à niveau (BMN) et la Fondation internationale Inter-Progress (Fip). Dans cette fourchette, on cite également : Tradex, Quifeurou, Canal 2 international, Acmar, la CNPS et la Société Générale Cameroun.

À leurs côtés, on retrouve des partenaires institutionnels : les ministères du Commerce et des Relations extérieures, la CEEAC, la Cemac, l’Agence de promotion des investissements, le Gicam et EDC.

Les partenaires officiels : la Régionale d’épargne et de crédit, ExpoSanté, l’Association camerounaise des énergies renouvelables, 888 Event, VR 360 Belgium, l’UCAC, Illummax/Suntech, le Boukarou, Digital Business Africa, Africa Business Solutions, Fokoto ATD, Socatrac Sarl et AJC Graphics.

Les partenaires internationaux : l’Union européenne, la Banque européenne d’investissement, la Caon-Fed, l’ambassade des États-Unis au Cameroun, African Wildlife Foundation, le PNUD, l’ambassade d’Italie au Cameroun, Nove Consulting, Club Italia Expo, Italian Trade Agency, Italcam – British High Commission, l’ambassade de France au Cameroun, Business France, Créative France, GIZ, Sipua Consulting, Wallonia.be, Invest-export.brussels, Flanders Investment and Trade, la Confédération Suisse, l’ambassade de Suisse au Cameroun, Swisscham Africa, SGE, l’ambassade d’Israël au Cameroun, Wesgro, Teda, Turkel Fair Organization, Trade Partners International.

Les partenaires médias premium : CRTV, Canal 2 international – Sopecam.

Les partenaires médias : l’Économie, Mutations, Eco Matin, Le Messager, Le Jour, Intégration, Equinoxe TV, STV, Diapason, Repères, La Nouvelle Expression, L’œil du Sahel- RSI.

JRMA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!