Joseph Armathé Amougou

C’est lui le directeur général de l’Observatoire national sur les changements climatiques (ONACC). À ce titre, il a fait une sortie dans les colonnes du quotidien Cameroon Tribune (édition du 5 mars 2021). Dans le média à capitaux publics, le patron de l’ONCC annonce des températures cuisantes (40° C) dans les régions septentrionales du pays. Ailleurs, dans la partie méridionale, bien que légèrement modérées, les températures seront aussi chaudes. Explication de l’expert: «Le Cameroun est sous influence de l’harmattan». Et de ce fait, les populations devraient s’attendre à diverses maladies. Sur le plan agricole, prédit le boss de l’ONACC, les vastes feux de brousse sont à redouter lors des nettoyages des champs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!