La Cosumaf bientôt logée à meilleure enseigne

Le personnel de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf) pourra bientôt être plus à son aise au siège de l’ancienne Bvmac à Libreville.

Cosumaf à Libreville

Un communiqué publié le 3 février dernier par le président de l’institution sous-régionale fait savoir à ce propos que des travaux importants vont être engagés dans les prochaines semaines et sont destinés à permettre au gendarme du marché boursier unifié de la sous-région, de présenter une meilleure physionomie. Dans ledit communiqué qui tient en réalité lieu d’avis d’appel d’offres, Nagoum Yamassoun porte, en effet, à la connaissance de la Communauté et des personnes présentant le profil de l’emploi, que la Cosumaf «souhaite réaliser des travaux d’aménagement des bureaux de son nouveau siège. Bâtiment R+2 à l’ancienne Bvmac».

Dans le détail, les travaux vont porter «sur le curage démolition, le gros œuvre, l’électricité (courant fort et faible), le revêtement des sols et murs, les faux plafonds, la climatisation, ainsi que sur la plomberie sanitaire, les structures métalliques, et sur les travaux de menuiserie (aluminium, bois, ébénisterie)», a mentionné dans l’appel d’offres le président de l’institution. A l’intention des potentiels soumissionnaires, le dirigeant a, par ailleurs, fait savoir que le dossier y relatif peut être retiré au siège de la Cosumaf à Libreville et que les offres sont attendues au plus tard le 19 février 2021 à minuit. La publication des résultats, le démarrage et l’achèvement des travaux vont, en outre, permettre de concrétiser la volonté des autorités gabonaises de doter l’institution sous-régionale d’un siège, ce qui avait justifié en mai 2020, la remise des clés du bâtiment bientôt en chantier, à la secrétaire générale de la Cosumaf.

Théodore Ayissi Ayissi 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!