Wang Ying Wu et Anatoly Bashkine

Ils sont respectivement ambassadeurs de Chine et de Russie accrédités au Cameroun. Le 15 mai dernier, ils ont été reçus par Lejeune Mbella Mbella. Au terme des échanges avec le ministre camerounais des Relations extérieures (Minrex), l’un et l’autre diplomate n’avaient qu’un crédo face à nos confrères de la télévision publique nationale (CRTV) : « le Cameroun est capable de gérer ses problèmes internes…La communauté internationale doit respecter la souveraineté du Cameroun ». À NewYork, lors d’une « consultation libre » au sujet de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, la Chine et la Russie, toutes deux membres du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (Onu), ont prévenu des risques d’ingérence dans les affaires internes du Cameroun. Elles ont d’ailleurs fait valoir leur droit de véto, précise le site de l’Onu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *