INTÉGRATION RÉGIONALEMAIN COURANTE

Visibilité de la Cemac en Europe: nouvel ordre de mission des diplomates des pays membres

Une rencontre en date du 24 novembre 2023 a réuni les ambassadeurs des pays de la Cemac accrédités en France et le président de la Commission de la Cemac.

 

Cet échange avait pour objectif d’«établir une collaboration en vue de contribuer à rendre notre sous-région plus attractive et à assurer sa promotion tout en mettant en exergue l’action de la Communauté», a expliqué Baltasar Engonga Edjo’o. La rencontre stratégique s’est tenue la veille de la table ronde prévue les 28 et 29 novembre 2023 et consacrée à la présentation de 13 projets intégrateurs de la Cemac.

Pour le chef de l’exécutif communautaire, «si la Cemac a pour objectif de conduire l’intégration de ses États membres, cette mission ne peut pas s’effectuer efficacement sans la contribution et la participation des pays eux-mêmes», insiste-t‐il. En soulignant l’importance du secteur privé pour le développement des États, le président de la Commission a en outre fait savoir aux chefs des missions diplomatiques que l’institution communautaire «compte largement sur leur implication et leur disponibilité pour rendre la Communauté plus visible auprès des partenaires et des acteurs du secteur privé».

Par ailleurs, il a informé les ambassadeurs de la Cemac que dans le cadre de la diversification des économies des pays de la sous-région, son institution entend renforcer ses relations avec celles européennes. Aussi, entend-elle les sensibiliser sur les nombreuses opportunités de l’Afrique centrale afin qu’ils encouragent les entreprises européennes à investir dans la zone. Le souhait a enfin été exprimé de voir des rencontres de ce genre se multiplier. «Elle doit être l’ouverture d’une longue période de franche collaboration dans l’intérêt de notre organisation commune», a martelé Baltasar Engonga Edjo’o. La Commission se propose à cet égard de créer un bureau de représentation dans l’une des capitales européennes.

Diane Kenfack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *