Viol, séquestration, sodomie, l’affaire Bopda et la morale

Je ne dirai pas totalement que la dignité humaine a foutu le camp. Si ça devient la règle de droit, je crois que notre société est en danger et je dirais ici que notre société est vraiment en crise aujourd’hui.

Monseigneur Samuel Kleda

Mais quelle est l’éthique, la morale que nous avons? Comment nous éduquons nos enfants pour qu’ils soient des hommes honnêtes dans la vie de tous les jours? Ça m’emmène à me poser des questions. Quelqu’un qui s’engage de cette manière, qu’est-ce qu’il vise exactement? Ça veut dire qu’il n’a plus de respect pour personne. Je dirais pour lui-même. Que la vie et les droits de chaque personne soient respectés.

Il faut se poser la question de savoir quelle est l’éducation que nous donnons à notre jeunesse. Il ne s’agit pas tout simplement d’aller à l’école, apprendre à écrire et à parler. Mais il y a toute une formation qu’on doit donner. Si je pose maintenant la question à plusieurs d’entre nous quelle est la place de l’enseignement moral, de l’éthique que nous donnons à notre jeunesse? Et nous-mêmes quelles sont les lignes qui nous orientent dans notre vie? Il n’y en a pas. Dans les écoles, il faudrait quand même qu’on ait un enseignement solide à ce qui concerne la morale et c’est par là qu’on peut sauver la jeunesse.

Nous en tant que chrétiens, nous avons un modèle qui est Jésus-Christ qui nous a donné sa parole. Nous avons aussi dans nos cultures des choses qu’on peut faire et qu’on ne doit pas faire dans la société traditionnelle. Cela n’existe plus aujourd’hui c’est une navigation en vue. On n’a plus de modèles. On n’a plus de valeurs sur lesquels on peut s’appuyer. Mais il faudrait aujourd’hui commencer par réveiller cela. Quand un enfant n’a rien reçu de tout cela, je dirais qu’il n’a pas de boussole, il est presque perdu. Revoyons quelle éducation nous donnons aujourd’hui à nos enfants. Tout le problème commence là.

Source: Dimanche midi CRTV-Radion, le 04 février 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *