PANORAMAPORTRAIT DÉCOUVERTE

Vente des tickets de la CAN ivoirienne : les réseaux parallèles signalés hors-jeu par la CAF et le Cocan

Pour la toute première fois d’une Coupe d’Afrique des nations, la Confédération africaine de football expérimente la billetterie hybride. C’est l’association entre les tickets numériques et les tickets traditionnels.

 

«Il y a des dispositions qui sont prises pour ne pas favoriser l’émergence d’un marché noir. Donc pour le circonscrire, on autorise une personne à prendre au maximum 6 billets par match d’une part. Et puis d’autre part, vu que ce sont des comptes qui permettent d’acheter les billets, chaque compte ne peut prendre au-delà de 30 billets sur toute la compétition», explique Idriss Diallo, président de la fédération ivoirienne de football (FIF) et vice-président du Cocan. Ce 11 novembre 2023, le dirigeant du football ivoirien expose la stratégie visant à éviter la prolifération de la vente parallèle des billets d’accès aux stades. En optant pour cette stratégie consistant à adjoindre les billets numériques aux billets physiques, la CAF (Confédération africaine de football) a fait le choix de faciliter la tâche à toute personne désireuse d’acheter un ticket pour le match choisi. Ils sont accessibles, peu importe l’endroit du monde où on se trouve, dans l’objectif de protéger les visiteurs des arnaques.

L’autre objectif est de permettre aux Étrangers de pouvoir acheter les billets. S’ils sont uniquement commercialisés de façon physique, plusieurs personnes n’auront pas accès au stade. «Si on ne le fait pas, les Ghanéens, les Burkinabés ne pourraient pas acheter les billets, vu qu’il fallait attendre d’être sur le sol ivoirien avant tout achat. L’événement étant africain, voire planétaire, on autorise tout le monde à faire l’acquisition de billets», indique le président de la FIF lors de son passage à l’émission Droits dans les yeux sur 7info (média ivoirien).
Bien plus, la CAF et le Comité d’organisation se sont arrangés pour que les prix des billets soient abordables. Ils ont ainsi été répartis en 3 catégories. Les billets les moins coûteux sont ceux de la catégorie 3. Ils coûtent 5000 FCFA. Ceux de la catégorie 2 coûtent 10 000 FCFA. Et 15 000 FCFA pour la catégorie 1. Ces derniers s’achètent en ligne par la carte visa.

André Gromyko Balla

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *