Le update en zone CEMAC

Gabon

Le pays totalise désormais 3 cas de Coronavirus et 22 personnes en confinement

Guy Patrick Obiang Ndong, le Secrétaire général du ministère gabonais de la Santé l’a annoncé officiellement à Libreville le 16 mars 2020. Les deux nouveaux cas sont deux femmes gabonaises âgées de 29 et 49 ans. La gabonaise âgée de 29 ans est employée de la Police de l’air et des frontières (PAF) affectée à l’aéroport international Léon Mba de Libreville. C’est elle qui avait contrôlé le 8 mars dernier le passeport du premier cas gabonais contaminé au coronavirus ou Covid-19.

Le second cas révélé aujourd’hui est une informaticienne de 49 ans, employée du ministère des Affaires étrangères, ayant séjourné durant 2 mois à Marseille et à Paris. Elle est rentrée au Gabon le 10 mars dernier par un vol de Turquish Airlines.

Les deux cas sont actuellement hospitalisés à CHU d’Angondjè. Les médecins qui ont pris en charge au CHUL la patiente de 49 ans, sont actuellement en confinement. Selon M. Obiang Ndong, 22 personnes sont actuellement en confinement au Gabon.

Lundi, le gouvernement réuni en conseil des ministres a décidé de durcir les mesures barrières pour éviter la propagation de l’épidémie au Gabon.

Les mesures additionnelles entérinées par le Conseil des ministres du 16 mars courant sont entre autres, l’autorisation d’un seul vol international par semaine et par compagnie aérienne exerçant ou desservant le territoire gabonais, la fermeture des restaurants au public à l’exception des services à emporter et de livraisons.

Le gouvernement a également décidé de la fermeture de tous les lieux de culte et recommandation de prières à domicile, l’interdiction des rassemblements de personnes ramenée de cinquante (50) à trente (30) personnes, de la suspension des audiences dans les Tribunaux et Cours, à l’exception des contentieux essentiels, l’interdiction des visites dans les prisons et l’interdiction des visites dans les hôpitaux sauf autorisation expresse du corps médical.

Si les frontières terrestres et aériennes gabonaises ont connu une fermeture et un ralentissement, les frontières maritimes elles restent par contre fonctionnelles en plein régime.

Guinée Equatoriale

Le pays a adopté le 16 mars 2020 des mesures drastiques pour endiguer la pandémie de coronavirus, avec notamment l’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes ou l’arrêt de la circulation des bus. Tous les établissements scolaires, ainsi que les « salles de loisirs et de divertissement », sont également fermés pour « éviter la propagation de la pandémie qui menace actuellement le monde », a assuré le Premier ministre, Francisco Pascual Obama Asue, dans un communiqué.

Ces mesures, appliquées à partir de dimanche, sont valables 30 jours et renouvelables, précise le communiqué. Le petit pays d’Afrique centrale a détecté son premier cas avéré de coronavirus samedi, une femme équato-guinéenne de 42 ans qui rentrait d’un séjour en Espagne.

Congo

Le gouvernement prend dix mesures drastiques de prévention contre la maladie. Dans une déclaration lue le 16 mars 2020 par le Premier ministre, Clément Mouamba, le gouvernement a fixé l’opinion sur ces nouvelles décisions prises, sur instruction de Denis Sassou Nguesso, président de la République, pour renforcer les mesures préventives au Covid-19. La déclaration qui intervient deux jours après celle confirmant la présence, au Congo, d’un premier cas de porteur dudit virus, testé positif le 14 mars dernier,  cadre avec la volonté des autorités du pays à œuvrer pour éviter la propagation de cette maladie et l’entrée d’autres cas sur le territoire national. 

Cameroun

Au total treize mesures ont été annoncées par le premier ministre à l’issue d’une réunion de crise organisée à Yaoundé le 17 mars 2020.

« Les frontières terrestres, aériennes et maritimes du Cameroun sont fermées : tous les vols passagers en provenance de l’étranger sont suspendus, à l’exception des vols cargos et des navires transportant les produits courants de consommation », a précisé le Premier ministre Joseph Dion Ngute, dans son allocution.

Les autres mesures concernent la fermeture des universités, des écoles, collèges, lycées et universités jusqu’à nouvel ordre. La délivrance de visas d’entrée dans les différents aéroports est aussi suspendue et “les rassemblements de plus de 50 personnes” interdits.

Dès 18 heures, les débits de boisson, restaurants et lieux de loisirs, doivent fermer, précise le chef du gouvernement. Le Cameroun compte 10 personnes infectées par le covid-19, selon les chiffres officiels à la date du 17 mars.

Bobo Ousmanou 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *