Université des Montagnes : Le Pr Charles Awono Onana est le nouveau président

Le successeur du Pr Lazare Kaptue a été présenté à la communauté universitaire vendredi dernier, au cours d’une cérémonie organisée pour la circonstance.

«Vous n’avez aucune inquiétude à avoir. C’est quelqu’un qui est pétri d’expérience qu’il va vous faire partager, et je suis sûr qu’avec lui l’UDM va faire un autre pas en avant. C’est dire que je parts serein, en sachant que j’ai laissé la maison entre de bonnes mains, et que le navire ne peut pas chavirer». C’est en ces termes que le Pr Lazare Kaptue, président sortant de l’UDM, présentait le Pr Charles Awono Onana, qui présidera désormais aux destinées de l’Université des Montagnes. C’était le vendredi 31 janvier 2020, à son campus de Banekane à Bangangté. La cérémonie s’est déroulée en présence des membres du bureau exécutif de l’Association pour l’éducation et le développement (AED), fondatrice de l’UDM, et de la communauté universitaire.
Prenant la parole en premier, Henri Njomgang, le président de l’AED, a félicité les nouveaux entrants, tout en souhaitant qu’ils aient une bonne collaboration avec tout le personnel. «Nous allons tout faire pour les assister, organiser même des séminaires d’imprégnation avec le personnel, pour les aider à avoir une bonne prise de service», a-t-il promis. Il a en outre remercié le président sortant pour son séjour d’une vingtaine d’années à la tête de l’AED et de l’UDM et son accord de principe pour la présidence du Conseil d’administration de l’institution.

Intervenant à la suite du président de l’AED, le Pr Lazare Kaptue a entre autres parlé de la mélancolie qui l’anime au moment où il part de l’UDM, appréciant à l’occasion la collaboration qu’il a eue avec la plupart pendant son long séjour à la tête de l’institution. Il reconnaît que «si on a pu réaliser quelque chose, c’est grâce à vos efforts, c’est grâce à votre engagement, c’est grâce à l’apport de chacun d’entre vous. Je souhaite que vous apportiez le même concours à mon successeur le Pr Awono». Le président sortant a aussi ouvert une fenêtre sur les problèmes qui minent l’institution, promettant que des solutions seront trouvées aux diverses récriminations, même s’il indique que «la perfection n’est pas de ce monde».

C’est au président entrant qu’est revenu l’honneur de parler en dernier lieu. Son allocution est pour l’essentiel un hommage (dit-il mérité) à son «illustre» prédécesseur, «à ce fait que Pr Kaptue a permis à notre pays d’offrir à sa jeunesse une porte de sortie dans le labyrinthe parfois insurmontable de la quête de la formation de qualité». Il a enfin remercié le président de l’AED pour la confiance qui lui est faite, non sans dévoiler le rêve qui est sien, notamment celui de voir créée une institution de formation à vocation continentale à Bangangté.

Appel à candidatures
Il convient de rappeler que le nouveau président a été retenu à la suite d’un appel à candidatures qui avait été rendu public il y a cinq mois environ, pour les postes de président et de deux vices présidents. Après examen du Conseil d’orientation, les professeurs Charles Awono Onana et Charles Pilipili Muhima ont été retenus. Mathématicien âgé de 65 ans, le premier est professeur titulaire des universités et coordonnateur de plusieurs projets. Le second officiera comme vice-président chargé de l’administration et des affaires financières.

Le Pr Awono prend les rênes d’une UdM dont l’image a sérieusement été entamée à un moment donné suite à des querelles internes et qui, bien qu’ayant en son sein plusieurs filières de formation, demeure plus connue du grand public comme une école de médecine. L’habitué des hautes sphères d’administration académique sait donc sur quels leviers il devra appuyer pour une fois de plus marquer à l’encre indélébile son séjour à la tête de l’Université des Montagnes, comme partout où il a officié précédemment.

VST, correspondance particulière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *