Un pont sur la Sanaga et Ntui soupire

La ville nichée dans le Mbam-et-Kim (région du Centre) pousse un ouf de soulagement suite à la mise en service de l’infrastructure.

 

Un pont sur la Sanaga ! Il y a quelques années, la doléance revenait en boucle sur les lèvres des habitants de Ntui (à environ une centaine de kilomètres de Yaoundé). Au stress jadis provoqué par la traversée périlleuse du fleuve pour rejoindre l’une ou l’autre rive a succédé la sérénité depuis la seconde moitié de 2020.

Pour rejoindre Yaoundé, les usagers des transports publics déboursent désormais 1000 FCFA au lieu de 2000 FCFA. Il est audible que le nouveau prix pratiqué par les transporteurs est tributaire de l’amoindrissement considérable des difficultés de passages au niveau du fleuve Sanaga. Selon des habitants, le pont est venu intensifier les échanges et dynamiser la vie économique et sociale. En plus d’importants flux humains, l’offre en moyens de transport s’est diversifiée. À Ntui, plusieurs entreprises du secteur bâtiment et travaux publics ont déposé leurs valises et participent à la construction de plusieurs édifices (agences de voyages, hôtels et restaurants).

Si hier la localité tenait son développement de son érection en chef-lieu de département en 1992, aujourd’hui, son envol économique est davantage la conséquence de l’aménagement d’un pont sur la Sanaga. Aussi Ntui peut pleinement profiter de sa position avantageuse. En effet, Si l’on veut atteindre rapidement le grand Nord, via Tibati et à Ngaoundéré, la voie la mieux indiquée passe par l’arrondissement de Ntui. Les bergers, en transhumance, empruntent de plus en plus cet itinéraire.

Désiré Menounga (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!