Transport ferroviaire : Cinq nouvelles locomotives pour Camrail

Le concessionnaire camerounais de chemin de fer a mis ces engins roulants sur rails le 7 mars dernier à Douala.

Renforcer les capacités de traction de Camrail (Cameroon railways) et améliorer la qualité des services offerts aux usagers des services ferroviaires ; l’investissement est à la mesure des enjeux. Au sein de la filiale de Bolloré Africa Logistics, l’on parle d’un investissement de 12,3 milliards de francs CFA. La nouvelle acquisition fait partie d’une commande globale de neuf locomotives, dont quatre financés par le gouvernement camerounais. Par cette acquisition, Camrail dit se tourner résolument vers la modernisation, qui s’inscrit au cœur du processus d’émergence socio-économique du Cameroun et de la sous-région Afrique centrale.

L’avenir en rose
C’est la vision qu’exprime Aboubakar Abo. Pour le PCA de Camrail, « au-delà des locomotives, l’arrivée de nouvelles voitures-voyageurs et des modules autorail modernes permettra, à brève échéance, de relancer les trains voyageurs en général et le train Inter-city en particulier ». À l’en croire, « les investissements qui s’annoncent dans le secteur ferroviaire au cours des prochaines années sont un gage de confiance, de pérennité et de performance, qui laissent augurer de belles et heureuses perspectives ».

De ce point de vue, il est évident que les régions septentrionales, tout autant que la capitale politique Yaoundé et les villes alentours, vont voir le volume des produits qui leur sont destinés doubler dans des délais encore plus courts. Il en sera de même pour les produits à la descente, c’est-à-dire en provenance du septentrion et à destination du sud du pays. Présidant la cérémonie, Jean Ernest Masséna Ngallè Bibéhè, renchérit « À la vérité, les équipements de haute technologie de construction ferroviaire, qui nous réunissent aujourd’hui, sont plus que de simples locomotives. Il s’agit d’un symbole, tout un symbole qui, avec de nombreux autres projets de chemin de fer en cours de réalisation, annonce le printemps du rail camerounais ».

Avantages
Les locomotives neuves acquises par Camrail auprès du constructeur américain General Electric ont plusieurs avantages. Parmi ceux-ci, l’on cite une consommation beaucoup moins importante que les locomotives acquises jusque-là par le concessionnaire. Illustration: les équipements actuellement en service ont une capacité de traction de 1150 tonnes. Ils consomment 4000 litres de carburant entre Douala et Yaoundé. Sur la même distance et avec un tonnage plus important, les locomotives GE ont simplement besoin de 2500 litres. Elles vont ainsi être affectées au Service Voyageurs afin de densifier l’offre et de réduire les temps de parcours.

Sur le plan environnemental, les locomotives GE ainsi acquises présentent l’avantage d’être moins polluantes, puisqu’elles répondent à la certification ULC 624, niveau 2. Ce qui permet de renforcer davantage la politique de l’entreprise visant à réduire les effets de serre. Ces locomotives GE sont par ailleurs dotées d’un champ de flux magnétique plus important. Ce qui leur permet de ne pas être exposées aux masses et donc d’avoir une plus grande capacité d’adhérence.

Alain Biyong

les locomotives 3 300 GE en raccourcis

• Locomotive à traction, à courant alternatif type : C3OACi/ General Electric;
• 3300 chevaux de puissance brute UIC ;
• 6 moteurs de traction/asynchrones triphasés ;
• Moteur diesel suralimenté à injection électronique de carburant (EFI) ;
• Faible émission de gaz nocifs, suivant la norme UIC 624 niveau II ;
• 19.67 tonnes de charge à l’essieu (poids : 118 tonnes) ;
• Vitesse maximale d’exploitation entre 100 et 110 km/h ;
• Faible consommation en carburant ;
• Capacité de réservoir : 9 000 litres ;
• Capacité de traction : 1 800 tonnes ;
• Locomotive équipée de GPS et d’un ordinateur de contrôle et de commande (CC A) ;
• 1 cabine climatisée avec 02 postes de conduite ;
• Freinage électropneumatique et freinage électromagnétique ;
• Exploitation polyvalente en fret et voyageurs, suivant la sélection du mode d’utilisation ;
• Locomotive de construction modulaire, qui facilite la maintenance, ainsi que le remplacement des organes/équipements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!