Top 30 des banques en Afrique: la Cemac sous-représentée

Au moins un enseignement mérite d’être mis avant concernant le dernier classement des 30 premières banques africaines par le total bilan.

 

 

À savoir que le secteur bancaire de la sous-région Afrique centrale a encore du chemin à faire pour pouvoir rivaliser avec celui de l’Afrique du Sud ou des pays du Maghreb. Car sur les 30 institutions bancaires détectées par les radars de Financial Afrik, seuls deux établissements de crédit de la Cemac semblent avoir présenté de bon paramètres vitaux. Il s’agit de BGFI Group Gabon et de Afriland First Bank Cameroun.

Les deux institutions occupent respectivement la 22ème et la 27ème position dans ce classement. L’établissement bancaire gabonais dirigé par Henri-Claude Oyima présente sur les deux principaux critères retenus, les chiffres suivants: un total bilan de 6,6 milliards de dollars et pas de capitalisation boursière. La banque camerounaise dirigée par Paul Fokam Kammogne présente quant à elle un total bilan de seulement 2,8 milliards de dollars. Cette institution de la sous-région Afrique centrale est également absente en matière de capitalisation boursière. Une piste parmi tant d’autres pour comprendre le décalage avec les banques des autres ensembles sous-régionaux.

Financial Afrik précise en effet que «9 de ces 30 premières banques africaines ne sont pas encore cotées en Bourse en raison de l’histoire économique et des orientations stratégiques de leurs pays d’origine. Ainsi, les banques algériennes, éthiopiennes et angolaises restent plus que jamais attendues à la cote». La Banque angolaise d’investissement logée à la 24ème position ne doit également son classement qu’à son total bilan. Il s’élève à 5,5 milliards de dollars selon les données publiées depuis le 14 août 2022.

 

TAA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *