Tic et économie numérique : la CEEAC planche sur un plan d’action de développement

Les ministres des télécoms de l’Afrique centrale se sont réunis en République du Congo, le vendredi 1er mars, à l’effet d’adopter une feuille de route et un cadre institutionnel pour ledit plan.

Une attitude des ministres des télécoms de l’Afrique centrale

L’objectif des assises de Kintélé, au Congo, était « d’examiner et d’adopter le Plan d’Action consensuel de déploiement  des infrastructures de communications électroniques de l’Afrique Centrale et le cadre institutionnel de sa mise en œuvre », informe le secrétariat  général de la Communauté économiques des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

La rencontre des ministres en charge des postes, des télécommunications et de l’économie numérique de la sous-région était placée sous l’égide de la CEEAC.

Mais étaient également présents à ces travaux, des représentants de l’Union Africaine, du Représentant du PNUD et des corps constitués nationaux et internationaux.

Les échanges entre les ministres des pays de la CEEAC ont essentiellement portés sur l’adoption d’un plan de du Plan d’Action consensuel de déploiement des infrastructures de communications électroniques de l’Afrique centrale(PACDICE-AC), du cadre institutionnel du PACDICE-AC, du projet de renforcement des capacités techniques en préparation de projets; et de  l’adoption du rapport de la réunion des ministres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!