Tibor Nagy

Encore lui, le «Monsieur Afrique» du président américain Donald Trump. Facile à dire… Comme disent les enfants. Mais, pour les adultes, ce monsieur continue de suivre la conflictualité sociopolitique au Cameroun. Il y a quelques jours à Washington DC, rapportent certains médias, il a reçu le Pr Maurice Kamto.

Depuis, l’ancien officier du service extérieur américain est au centre d’une nouvelle polémique. Celle-là fait rage, comme lors de son arrivée au Cameroun en mars 2019. Tout le monde s’en mêle. Les plus virulents fustigent le «complot» des États-Unis. Le scandale repose sur le lien supposé entre la suspension du Cameroun de l’AGOA, les élections municipales et législatives annoncées pour le 9 février prochain et l’arrivée du leader du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) au pays de l’Oncle Sam. À cause de tout ça, c’est le soupçon généralisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *