«Seeds for the future : 40 jeunes Camerounais repérés

A cause de la pandémie de la Covid-19, ils suivront leur formation en ligne.

Huawei accompagne le talent camerounais

Le groupe chinois Huawei a remis son initiative «Seeds for the future» cette année. Pour l’édition 2020 au Cameroun, 40 jeunes repérés dans quelques institutions universitaires locales ont été sélectionnés en vue d’une formation dans le secteur des TIC. Fait inédit: le nombre de candidats a été revu à la hausse. Seulement, ces candidats ne vont pas, comme d’habitude, effectuer le déplacement pour la Chine.

Les jeunes retenus vont tous suivre leur enseignement via le site «Learn on» créé par Huawei. «Cela concerne tous les pays et cela est dû aux conditions imposées par la Covid 19. Mais le plus important c’est que cela n’altère pas la qualité de la formation. La formation est effective dans des conditions optimales et les étudiants vont bénéficier de la même manière que ceux qui sont allés en Chine l’année antérieure», affirme Loïse Tamalgo, vice-président Huawei Northen Africa.

Le projet «Seeds for the future 2020» de Huawei entend ainsi former, en immersion en Chine et en Afrique, des jeunes Africains à devenir de futurs leaders dans le secteur des TIC.

Dans le cadre du programme, les jeunes sont appelés à découvrir la langue et la culture chinoises, et bénéficier d’une immersion dans l’économie numérique. Les bénéficiaires sont sélectionnés lors d’auditions en lignes devant un jury, et proviennent des plus de 250 institutions devenues des fournisseurs de talents au programme «Seeds for the future» depuis 2008, date de lancement du programme. Depuis cette date, l’initiative a bénéficié à un total de 3 500 apprenants, originaires de 100 pays.

Diane Kenfack (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!