INTÉGRATION RÉGIONALEMAIN COURANTE

Sécurité sociale : les travailleurs des PHP à l’honneur

2121 employés au total ont reçu leurs médailles d’honneur de travail au siège de la société des plantations du Haut-Penja le vendredi 17 février 2023.

 

Ce vendredi 17 février 2023 était un grand jour pour les employés des Plantations du Haut-Pendja (PHP). Environs 2121 récipiendaires ont reçu leurs médailles de travail. En signe de reconnaissance du travail accompli. Sur les visages des médaillés et de leurs familles, se lisent des émotions de joie. «Je travaille à PHP cela fait 17 ans, et je suis très heureuse aujourd’hui d’avoir une médaille en argent parce que c’est le mérite. Le serment que nous avons prêté aux PHP, nous l’accomplissons avec joie et détermination. Et nous méritons bien ce cadeau», se réjouit  Céline  Marie  Song, récipiendaire. «Je suis partie de Loum avec les membres de famille pour qu’ensemble nous vivions ce grand moment, car il est exceptionnel. J’ai reçu toutes les trois médailles donc, vous pouvez imaginer le nombre d’années cumulées», exulte un autre médaillé.

Les travailleurs des PHP voient en cette remise de médailles, un acte d’encouragement. Selon les employés, depuis quelque temps déjà, les conditions de travail s’améliorent de plus en plus. Ils s’estiment heureux de cette situation. «Je suis déjà à 25 ans années de service, et si je mets aussi long, c’est parce que les conditions de travail s’améliorent de plus en plus. Les conditions d’avant ne sont pas celles d’aujourd’hui et je crois que celles de demain ne seront pas celles d’aujourd’hui. Les choses évoluent progressivement», affirme  Rene  Guth Nana, récipiendaire. Pour Armel François, le directeur général des PHP, «depuis 2019, malgré la survenue de la pandémie à Covid-19 avec ses multiples conséquences, la PHP n’a cessé de faire  preuve de résilience en continuant de remplir toutes ses  obligations. La santé et la sécurité des travailleurs ont continué à faire l’objet de préoccupation particulière avec le renforcement de la couverture sanitaire et le plateau technique. La semaine de travail est passée de 6 à 5 jours. Les relations de travail se sont améliorées», dixit.

Certes, les conditions de travail s’améliorent un peu plus, mais les employés demandent à faire plus d’efforts. Car la demande adressée à l’administration n’est pas encore prise en compte jusqu’ici. «Depuis 2015, les travailleurs ont demandé que leur pouvoir d’achat soit revu, amélioré et adapté  au cours de la vie! Que leur prime de logement soit mutée en indemnité de logement. Jusqu’à ce jour, rien n’est fait dans ce sens». Pour ces derniers, l’espoir et les regards sont désormais tournés vers la révision du Code de travail et de l’amélioration du Smig.

Diane Kenfack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *