Sécurité sociale : La CNPS renforce les capacités de la Cimencam

L’initiative était portée par la direction régionale du Littoral et du Sud-Ouest (DRLSO) de l’organisme.

Quelques participants à l’atelier d’information.

Le 11 janvier 2021, des cadres de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) ont investi le siège des Cimenteries du Cameroun (Cimencam) basée dans la zone industrielle de Bonabéri (Douala). Ils y étaient pour animer un atelier d’information sur ses prestations et e-services. «L’objectif est d’actualiser nos connaissances et ensuite, les participants, dont certains viennent de nos sites de Figuil, Nomayos et Olembe, partageront leurs acquis avec leurs collègues, afin que tous soyons au même niveau d’information», a fait connaitre d’entrée Ebénézérine Moudio, DRH de CIMENCAM. Un exercice auquel les techniciens de la CNPS se sont 

Annie Pélagie Djonou, la chargée d’études en charge du suivi de la qualité de service a présenté les généralités sur la CNPS. Elle a tenu un exposé centré sur les prestations sociales servies. Ici, est ressortie une kyrielle de questions sur les prestations familiales et la pension anticipée pour usure prématurée, notamment… avec des réponses limpides saupoudrées de cas pratiques bien sentis.

Puis, fort de la réalité selon laquelle, il revient à la CNPS de susciter, maintenir et développer un esprit de sécurité chez les travailleurs exposés aux risques professionnels, le technicien James Assam a conduit un exposé sur la prévention. Il ressort globalement que la CIMENCAM, bénéficiaire d’un certificat d’exemplarité décerné par la CNPS en 2019, a gardé les bonnes habitudes en la matière, grâce notamment à l’existence d’un DUERP (Document unique d’évaluation des risques professionnels, ndlr) mis en œuvre depuis 2016 et l’organisation régulière de journées de santé et sécurité au travail. Toutefois, «des efforts sont à faire, afin d’amener les sous-traitants à suivre le bon exemple», a précisé le chef de centre adjoint de Bonabéri, Estelle Mariette Mengue.

Le chargé d’études en charge du suivi du budget, de la comptabilité et de la gestion matières, Cyrille Nkongo a clôturé les présentations, par une explication vivante des e-services. Les services disponibles sur le site internet www.cnps.cm ont été égrenés les uns après les autres, au grand bonheur des participants, heureux de découvrir les possibilités de dénoncer, de connaitre les mois télédéclarés, simuler sa pension à date, déposer et même suivre son dossier entre autres, sans se déplacer!

«Il y a, décidément, une grande différence entre ce qu’on dit et la réalité du service à la CNPS» a d’abord reconnu Foe Andegue venu de Figuil, tandis que son DRH notait le fait d’avoir «parlé de sujets peu connus, dans les détails» et Benoit Galichet le DG de Cimencam a salué «la nouvelle façon de travailler de la CNPS qui garantit la transparence». Le DRLSO par intérim quant à elle, a souhaité que «cet atelier permette désormais aux Cimenteries du Cameroun de déposer des dossiers complets dans les délais, pour un traitement des plus diligents permettant de servir au mieux l’impératif de la qualité de service, qui reste au cœur de la vision managériale de la CNPS».

Source : CNPS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!