Sécurité dans les aéroports: pas de turbulences dans le ciel de Kigali et Libreville

Deux aéroports de l’Afrique centrale sortent du lot à l’issue de la cérémonie de remise des Prix du Conseil international des aéroports (ACI) de la sécurité en Afrique 2022.

 

 

Il s’agit de l’Aéroport international de Kigali au Rwanda et l’Aéroport international Léon Mba de Libreville au Gabon. Ils sont primés parmi 31 places aéroportuaires africaines. Le jury les a respectivement classés à la première et à la deuxième place en zone CEEAC. Compte tenu «de l’importance et de la place que les pays africains accordent de plus en plus à la sécurité dans leurs aéroports», est-il précisé. Les prix reçus étaient placés sous le thème de «l’excellence du système de gestion de la sécurité dans les aéroports africains», apprend-on. Ils constituent à cet égard un avantage comparatif sur la concurrence et pour ces deux destinations.

 

Les récompenses ont été remises aux représentants des aéroports concernés le 24 octobre dernier à Marrakech au Maroc. En marge «de la Conférence annuelle de l’ACI Afrique/monde», a indiqué le comité d’organisation. La cérémonie a aussi connu le sacre des places aéroportuaires des autres sous-régions. Il en est ainsi de «l’Aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam (Ile Maurice) et de l’Aéroport international d’Antananarivo (Madagascar), en Afrique de l’Est, ou encore de l’Aéroport international de Hurghada (Égypte) et de l’Aéroport Agadir Al Massira, en Afrique du Nord», indique le compte rendu de la cérémonie.

 

L’Afrique de l’Ouest et australe ne sont pas en reste. «L’Aéroport international de Kotoka au Ghana, celui de Blaise Diagne au Sénégal, l’Aéroport international de Lanseria (Afrique du Sud), ainsi que l’Aéroport Sainte-Hélène», sont là pour les représenter. À en croire le même communiqué.

 

TAA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *