ACTUALITÉINTÉGRATION NATIONALE

Santé : un plateau technique de haut niveau à Douala

La cérémonie de la coupure du ruban de la clinique canadienne La Référence s’est déroulée le vendredi 15 décembre 2023 à Douala.

 

Inauguré le 15 décembre dernier à Douala, le nouveau centre hospitalier est spécialisé dans plusieurs domaines. Notamment, la médecine du sport, la cardiologie, la médecine générale, etc. Sa mise en service officielle s’inscrit dans le cadre du mois de la diaspora. «Au niveau de la plateforme citoyen modèle diaspora Cameroun, notre rôle est  d’accompagner ceux qui ont des projets et de mettre sur pied des banques de projet productif et d’accompagner leur implémentation. C’est donc le cas de la clinique canadienne la Référence», explique Merimé Césaire Ngoumtsop. Dans son propos, le commissaire général citoyen modèle diaspora salue l’implication de l’Etat. «Nous sommes heureux de savoir que les pouvoirs publics sont assez ouverts et accompagnent véritablement les porteurs de projet de la diaspora.  Nous sommes convaincus que ce projet sera d’une très grande utilité pour la population camerounaise. Nous n’allons pas nous arrêter là, car nous sommes dans le cadre du mois de la diaspora et nous avons promis une vingtaine d’activités à fort potentiel économique, citoyen culturel et même sportif», indique-t-il.

Dans le fond, l’ouverture de cette structure hospitalière vient «accroître les capacités de prise en charge de nombreux malades d’insuffisance rénale présents dans notre pays, et d’autre part, d’offrir un nouveau plateau de procréation médicalement assisté au public dans un avenir proche», justifie Sylvain Charles Dieumou, promoteur de la clinique. Ensuite, «par notre projet d’initiative et de recherche permanente du meilleur soin, nous nous attèlerons à démontrer de manière éclatante la capacité de notre service privé hospitalier à offrir aux camerounais. Ce que la médecine a de meilleur. Nous nous battrons à justifier pleinement la confiance des populations de la ville de Douala dans son action», ajoute-t-il.

 La particularité de la clinique   est celle de « recevoir les malades d’insuffisance rénale. Bientôt nous allons ouvrir le centre de procréation médicalement assisté. Et puis nous accordons un intérêt particulier au confort des patients. Nous sommes extrêmement rigoureux et pointilleux dans la prise en charge des malades»,  ajoute Gilles André Ossima,  DGA  la clinique canadienne la référence.

Partenariats

Pour améliorer l’offre, plusieurs initiatives sont annoncées. «Nous comptons aller plus loin avec le partenariat avec les médecins canadiens, américains et sud-africains.  Pour que ceux qui ont pris leur retraite puissent arriver ici, qu’ils puissent venir apporter leur expertise pour le développement de notre secteur de santé. Et cela permettra de faire un brassage de compétences. C’est dire que les médecins locaux pourront bénéficier de l’expérience de ces médecins chevronnés afin que la relève puisse être assurée», affirme le promoteur du centre hospitalier.

Diane Kenfack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *