AMBASSADESINTÉGRATION NATIONALEL'HOMME

Salah Khaled

Depuis le 1er février 2018, l’Egyptien est directeur du Bureau régional multisectoriel de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) pour le Cameroun, l’Angola, la Guinée équatoriale, la République Centrafricaine, Sao Tomé-et-Principe et le Tchad.

Il a, la semaine dernière, annoncé que l’institution qu’il coordonne au Cameroun va apporter son appui à la promotion du vivre-ensemble. «L’Unesco est prête à collaborer avec la CNPBM (Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme). Surtout dans le domaine de la promotion de la diversité culturelle. Nous voulons être des partenaires davantage dans la conception des programmes d’éducation à la citoyenneté et à l’approfondissement de la connaissance de l’histoire du pays», a laissé entendre Salah Khaled, reçu par Peter Mafany Musonge, le président de la CNPBM.

Cette initiative vient s’ajouter aux précédentes réalisées ou en cours de réalisation au Cameroun. En effet, les autres axes de la coopération scientifique Unesco – Cameroun, impliquent une synergie avec les ministères de la Recherche scientifique et de l’Innovation, ceux de l’Éducation de base, des Enseignements secondaires et de l’Enseignement supérieur, en vue de promouvoir ces domaines cruciaux au Cameroun.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *