S.E.Paul Patrick BIFFOT : Emphase avec l’époque

L’Ambassadeur du Gabon, Doyen du Corps diplomatique et consulaire a fait montre d’une maîtrise des actualités sociopolitique et économique de son pays d’accueil à l’occasion de la présentation des vœux de Nouvel An 2020 au président Paul Biya, le 09 Janvier dernier  à Yaoundé.  Intégralité d’un discours panorama.

 

Excellence Monsieur le Président de la République, 

À l’orée de l’an nouveau 2020, l’honneur m’échoit une fois de plus de prêter ma voix à l’ensemble du Corps Diplomatique et des Organisations Internationales accrédités au Cameroun, pour vous présenter, comme c’est la tradition, nos vaux de paix, de santé et de bonheur, à vous-même, à votre Famille, à votre Gouvernement et au Peuple Camerounais.

Par-dessus tout, Nous vous souhaitons une année de sérénité, de cohésion sociale, de confiance retrouvée et d’ardeur à l’ouvrage, pour que soit définitivement tournée la page de ce climat sociopolitique insupportable marqué notamment par la menace terroriste dans la région de l’Extrême-Nord et par la crise sécessionniste dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest du Cameroun Comme chacun le sait, cette crise est partie de revendications corporatistes à la fin de l’année 2016, puis s’est muée progressivement en revendications sécessionnistes, pour s’installer dans un conflit armé fort coûteux pour le pays, mettant en péril la sécurité et le bien-être des populations.

Le bilan est lourd en termes de dégâts matériels et infrastructurels mais aussi au plan humain où les victimes se comptent par milliers, tant au niveau des populations civiles que des forces de défense et de sécurité.

Par la magie des réseaux d’information les plus divers, le monde entier a été témoin des atrocités commises par les sécessionnistes engagés sur le terrain : mutilations, décapitations, assassinats des éléments des forces de Défense et de Sécurité, des autorités administratives et des civils sans défense, destructions des infrastructures et édifices publics, incendie des écoles et des hôpitaux, demandes de rançons, etc.

Le Corps Diplomatique accrédité auprès de la République du Cameroun saisit l’occasion de la présente Cérémonie pour exprimer toute sa compassion au Peuple Camerounais ainsi qu’aux familles touchées par les conséquences de cette situation particulièrement douloureuse. Nous réitérons ici la solidarité du Corps Diplomatique pour soutenir les efforts engagés au plan de l’aide humanitaire comme sur d’autres plans allant jusqu’à la résolution complète de cette crise.

Monsieur le  Président,  C’est dans ce contexte que le 10 septembre 2019, après de longues et larges consultations, après avoir accédé aux revendications à l’origine de la crise dans les deux régions sinistrées du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, considérant que chaque mort de plus était un mort de trop, Vous avez convoqué la tenue “d’un Grand Dialogue National” inclusif aux problèmes posés qui sont une menace à l’unité du pays et au vivre-ensemble des Camerounais.

Aussi, Excellence Monsieur le Président, 

Le Corps Diplomatique se réjouit et vous félicite de la bonne tenue de ce Grand Dialogue National, signe majeur d’apaisement à cette crise, qui a réuni les Camerounais de bonne volonté épris de paix, d’amour et de quiétude pour leur  Pays.

Le Corps Diplomatique met beaucoup d’espoir dans les recommandations issues de ce Dialogue et salue le début de leur mise en œuvre effective.

Nous pouvons déjà vivement apprécier les dispositions juridiques figurant dans la loi portant Code général des collectivités territoriales décentralisées qui marque inéluctablement un nouvel envol dans la bonne marche du pays.

Ainsi donc, Monsieur le Président, Vous venez de prouver une fois de plus au monde entier que vous êtes toujours à la hauteur des défis importants posés à Votre beau Pays depuis les 4 dernières décennies.

Monsieur le Président, 

Permettez-moi de Vous redire que la tenue du Grand Dialogue National est venue apaiser un climat difficile et a aidé à décrisper la situation.

Nous attendons de voir des progrès rapides dans la voie de la paix, car ce Grand Dialogue National a été salué par toutes les entités nationales ainsi que celles de la Communauté Internationale.

Même si quelques acteurs de la crise n’étaient pas présents, il n’y a pas de doute que l’esprit du dialogue va continuer, de façon à pacifier définitivement le Cameroun et, par-delà, l’ensemble de la sous-région Afrique Centrale.

Le Corps Diplomatique encourage le gouvernement à poursuivre dans cette voie en ayant à l’esprit ces précieux acquis que sont : le bilinguisme et le multiculturalisme.

En effet, nous restons persuadés, Monsieur le Président, que si les Camerounais unissent leurs efforts et que la fraternité soit le leitmotiv de leur inlassable désir de tendre toujours la main pour un mieux vivre, le Cameroun servira d‘exemple dans le concert des nations : ce sera là, me semble-t-il, la lumière du Dialogue qui vient dissiper les nuages ayant pu laisser croire à certains que le Cameroun pourrait être divisé.

Oui Excellence Monsieur le Président, après la résolution mémorable du conflit de Bakassi, Vous êtes certainement aujourd’hui en phase d’accomplir une des plus fécondes et réelles réussites de votre histoire, celle de donner forme à un Cameroun nouveau qui regardera l’avenir avec sérénité dans la paix et l’unité retrouvées.

Excellence Monsieur le Président, 

Nous n’allons pas nous plonger dans une rétrospective, mais néanmoins, évoquer quelques faits importants considérés comme des événements marquants de 2019, ainsi :

1-Sur le plan économique, des progrès ont été réalisés en termes d’infrastructures dans le sens de mettre en lumière le Cameroun émergent si attendu à l’aube 2035.

Des réformes majeures ont été engagées visant à le rendre plus attractif et plus compétitif pour les investisseurs nationaux et étrangers. Les efforts d’assainissement budgétaire engagés par le Cameroun, comme l’embellie des prix du pétrole et la mise en œuvre d’une politique monétaire rigoureuse, ont amélioré les performances économiques, la croissance projetée du PIB réel devrait atteindre 4,7 % en 2020 grâce également à la mise en activité d’infrastructures de production énergétique et de transport.  Cependant, bien que l’économie camerounaise reste la plus résiliente de l’Afrique centrale de par sa relative diversification, le Corps Diplomatique réitère ce jour la nécessité de ne ménager aucun effort pour l’amélioration du climat des affaires, de stimuler davantage l’investissement et la croissance.

2-Sur le plan sécuritaire, nous saluons l’engagement du Cameroun sur les différents fronts qui interpellent l’ensemble de la sous-région, du Lac Tchad au Golfe de Guinée sans oublier la République Centrafricaine Il est évident que la lutte contre le terrorisme reste un impératif catégorique tant cette gangrène affecte les efforts des Etats en faveur de la démocratie et du développement. Soyez assurés, Mr le Président, du soutien du Corps Diplomatique et partant des partenaires internationaux qui ont toujours ouvré aux côtés du Cameroun.

3-Sur le plan intérieur, nous suivons avec intérêt les dispositions prises pour l’organisation des élections législatives et municipales qui pointent à l’horizon. Il est à souhaiter que ces échéances électorales se déroulent dans des conditions optimales de sérénité et de transparence.

4-Sur le plan diplomatique, partant de l’indépendance et sans renverser pour autant vos alliances, ni vos amitiés, nous pouvons vous rassurer qu’en dépit de quelques heurts enregistrés çà et là, ce qui par ailleurs magnifie la coopération multilatérale, le Corps Diplomatique soutient tout ce que vous mettez en cuivre pour la paix et la sécurité internationales. Les concertations diplomatiques, l’aide internationale, les investissements multilatéraux sont autant de facteurs qui sous-tendent l’action du Corps Diplomatique au Cameroun.

L’année 2019 a été d’une intense activité diplomatique marquée par de nombreux déplacements à l’extérieur mais également par plusieurs visites dont la moindre n’est pas celle conjointe des Hauts Dignitaires de l’Union africaine, du Commonwealth et de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Le Cameroun assure la Présidence de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) depuis mars 2019, lourd et exaltant challenge qui est le vôtre, Mr le Président, pour mener à bien l’intégration de la région qui devra faire face dans les tous prochains mois à l’épreuve de la mise en cuivre de la Zone de Libre Échange Continentale. Nous renouvelons donc ce jour notre désir de développer davantage nos rapports multiformes, d’entretenir et de resserrer les liens ďamitié tissés entre le Cameroun et le reste du Monde.

5-Sur le plan sportif, nos veux vous accompagnent quant à la réussite prochaine de l’organisation du CHAN 2020 au Cameroun.

Mister Président, 

The future resides in a pluralist world, a world which understands, a world which accepts itself and in which cultural, lingustic ande religious diversity constitute a source of enrichment ande equity with force of difference.

Cameroun, Africa in miniature, seems to be the excellent place for this diversity.

Before concluding. I would like to recall on my own this thought of Albert CAMUS and I quotee The true generosity towards the future consist in giving all to the present end of quotation.

And in the case of Cameroon, You, Mister President, yourself have often said, The future as solution to all crisis is founde in the Republic like you , Mr President, the Diplomatic Corps has faith that Cameroon will remain one and indivisible.

Happy adn prosporos new year

I thank you

Je Vous remercie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *