S.E. Jean Pierre Biyiti Bi Essam

A la faveur d’un décret présidentiel signé le 31 mai 2018, ce natif de Mvoula (région du Sud) a été désigné ambassadeur du Cameroun en Israël.

Depuis le 22 novembre 2017, la fonction de chef de mission diplomatique dans cette ambassade avait été vacante, après le rappel d’Ernest Claude Nfonguen Ewonkem, chargé d’affaires, pour son admission à la retraite. Certains voient dans cette promotion une «résurrection» de l’ancien ministre (Communication, puis Postes et Télécommunications) éjecté du gouvernement depuis 2015.

D’autres, analysant la posture de l’intéressé juste après le décret, indiquent que cette nomination lui permet de subvertir l’idée même du «dégagisme» pour la retourner à son profit et l’incarner.  Une sorte de pronunciamento communicant qui renverse la table, eu égard aux démêlés réels ou supposés avec l’Opération Epervier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *