S.E. Jean-Christophe Heidsieck

Avant la visite officielle de Son Altesse Eminentissime Fra’Giacomo Dalla Torre Del Tempio Di Sanguinetto, Grand Maître de l’Ordre Souverain de Malte, il n’était pas très connu de sa casquette de membre du corps diplomatique accrédité à Yaoundé.

A l’évocation de son nom, les amateurs de potins diplomatiques ne disposaient pas de matière. Simplement parce que cet ambassadeur n’évolue pas trop dans le registre mondain et que le versant de son action au Cameroun se veut discret. Ailleurs, comme en Côte d’Ivoire, il a même fait office, selon le journal français Le Point, de conseiller de la Compagnie fruitière dont la filiale camerounaise est PHP.

Et pourtant, à Yaoundé, il représente bel et bien le modeste palazzo di Malta, un territoire de poche bénéficiant du statut d’extraterritorialité. Sans sol, sans armée, sans monnaie autre que de collection, l’ordre est malgré tout reconnu par 106 pays et organisations spécialisées auprès desquels il délègue ambassadeurs et ministres plénipotentiaires. En fait, l’ordre de Malte est surtout actif par son action caritative.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *