S.E. Anatoly G. Bashkin

Dans son pays, les soins de santé font aujourd’hui l’objet d’une attention beaucoup plus grande et d’un financement bien plus important qu’auparavant. Des relations contractuelles, nouvelles méthodes de règlement des soins médicaux, systèmes de détention de fonds et autres innovations en matière de financement de la santé, tel se présente, de façon ramassée, l’arsenal mis en œuvre en Russie depuis le début des années 2000. C’est ce dispositif que l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Cameroun est allé présenter au ministre camerounais de la Santé publique le 26 février dernier à Yaoundé. Au cours des échanges, le diplomate russe a proposé au ministre de la Santé publique des moyens pour aider dans la lutte contre les maladies et pour la formation des praticiens en médecine. A propos de ce dernier volet, S.E. Anatoly G. Bashkin envisage une augmentation du nombre de bourses allouées aux étudiants camerounais. Il a également proposé de l’aide à André Mama Fouda pour la création d’un corps de médecine de catastrophe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *