Ruth Kgomotso Magau

La dame occupe la fonction de Haut-commissaire d’Afrique du Sud au Cameroun. Cette année, en l’espace de quelques semaines, elle a coordonné les visites de prospection de deux délégations d’entrepreneurs du pays arc-en-ciel.

Au regard de cette actualité, cette diplomate suit une trajectoire fixée lors de la présentation des copies figurées de ses lettres de créance au ministre des Relations extérieures à Yaoundé, en début d’année. Ruth Kgomotso Magau se donnait alors pour mission de promouvoir son pays d’accueil auprès des puissants acteurs économiques d’Afrique du Sud. Cela suppose une importance accordée à la diplomatie économique, adossée sur la participation de grands groupes sud-africains dans l’intensification des politiques de coopération bilatérales.

Le 18 juin dernier, au cours d’une audience avec le ministre camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), elle a dit que son pays dispose d’experts mondialement reconnus qui peuvent contribuer à une coopération avec les grands États émergents et pays en voie de développement dans des domaines tels que l’environnement, la santé, l’urbanisme et la mise en place de grandes infrastructures ou la sécurité sociale. «Mon pays rentrerait ainsi dans un véritable partenariat avec ces États sur des sujets qui les préoccupent», indique la Sud-Africaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *